Se connecter S’abonner

Cryptomonnaies : 8% des Français en détiennent

Selon un sondage mené par Ipsos et KPMG pour le compte de l’Association pour le développement des actifs numériques, les cryptomonnaies se démocratisent auprès des Français. Le point sur les pratiques d’investissement.

cryptomonnaie
Crédit: iStock.

13% des Américains possèdent des cryptomonnaies, 17% des Russes, 20% des Thaïlandais et même 40% des Singapouriens… Jusqu’à présent aucune étude vraiment sérieuse n’avait fait le décompte des investisseurs en France. C’est chose faite aujourd’hui. L’Association pour le développement des actifs numériques (Adan), en compagnie de KPMG et d’Ipsos viennent de mener un sondage auprès de 2000 Français majeurs représentatifs de la population française. Leurs chiffres confirment bel et bien l’appétence des particuliers pour les actifs numériques. En effet, 8% des Français ont déjà investi en cryptomonnaies. « Il s’agit d’une proportion plus importante que les investisseurs en Bourse, a précisé Alexandre Stachtchenko directeur de blockchain et cryptos de KPMG France, lors d’une conférence de presse. Les particuliers investissant dans les actions ne représentent que 6,7% de la population française d’après le dernier décompte de l’AMF. » De même 30% des sondés envisagent d’investir en cryptomonnaies cette année !

Moins de 10% de l’épargne

Dans le détail et sans surprise, ce sont les jeunes les plus intéressés. D’après l’enquête, 12% des moins de 35 ans possède des cryptomonnaies. Cela représente près du double de la proportion de cette classe d’âge dans la population générale. Autre enseignement : les hommes y croient le plus. Il n’y a que 40% de femmes investisseuses dans les cryptomonnaies. Ce ne sont d’ailleurs pas les plus fortunés qui y misent le plus. 37% des détenteurs déclarent moins de 18 000 euros de revenus annuels. Un chiffre qui s’explique par l’appétit des plus jeunes, souvent des étudiants. Pour autant, la plupart des sondés ont bien conscience qu’ils peuvent se brûler les ailes. 76% des investisseurs en cryptomonnaies déclarent consacrer moins de 10% de leur épargne globale à ce type d’actifs. Une bonne pratique. En revanche, ils sont 16% à déclarer en posséder entre 26-50%, et 7% à y consacrer plus de la moitié de leur épargne.

Le bitcoin en tête

Assez classiquement, ils privilégient à 49% le bitcoin. La reine des cryptomonnaies est suivie par l’ether (29%) puis le bitcoin cash (28%). La plupart des détenteurs français (61%) se sont lancés il y a moins de trois ans, notamment en 2019 après le krach de 2018, ou pendant le confinement de 2020. Ils n’utilisent pas forcément une plateforme enregistrée auprès de l’AMF sous le statut de PSAN (Prestataire de services sur actifs numériques). Pour les personnes qui envisagent d’investir, ils se tourneraient à 69% vers le bitcoin. Là encore, un bon début pour commencer. Autre enseignement du sondage, 4% de personnes interrogées indique que le traitement du sujet des cryptomonnaies par les candidats à l’élection présidentielle influencera leur décision lors du vote. Certains candidats, comme Eric Zemmour, ont d’ailleurs émis des propositions.