Se connecter S’abonner

Les NFT en baisse de régime en 2022

Une étude de la plateforme Chainalysis montre que la bulle des NFT a tendance à se dégonfler au début 2022.

NFT

La folie des « Non-fungible tokens » (NFT) tend à se calmer. La plateforme de veille du secteur Chainalysis constate en effet qu’après une croissance « explosive » en 2021, la croissance de ce marché ralentit au le début de l’année 2022. Ce que les chiffres de la collecte des six premiers mois de l’année n’impriment pas encore : au 1er mai, quelque 37 milliards de dollars ont été collectés en NFT sur les marchés. De quoi battre les 40 milliards enregistrés l’an passé. « Cependant, depuis la fin de l’été 2021, la croissance des transactions de NFT a commencé à se réduire et voit son activité rester à plat », selon le site. A titre symbolique, en avril, la revente du premier tweet de l’Histoire sous forme de NFT, à moins de 10.000 dollars alors qu’il avait été acquis 3 millions de dollars, faisait couler beaucoup d’encre.

L’activité des NFT en chute

C’est depuis la mi-février que l’activité a commencé à « décliner significativement », selon Chainalysis, chutant de 3,9 milliards la semaine du 13 février à 964 millions celle du 13 mars, soit le plus bas niveau hebdomadaire depuis la semaine du 1er août 2021. La tendance perdurera-t-elle ? Difficile à dire. Le marché s’étant quelque peu redressé à nouveau mi-avril, notamment grâce au lancement du projet Metavers Bored Ape Yacht Club.

Dans l’ensemble, le nombre d’acheteurs et de vendeurs actifs de NFT a augmenté régulièrement depuis le deuxième trimestre 2020, pour représenter quelque 950.000 adresses de contrat qu 1er trimestre 2022 contre 627.000 au trimestre précédent.

Un marché globalisé

Quoi qu’il en soit, le marché des NFT ne connaît pas de limites géographiquement. Selon l’étude, les utilisateurs de ces tokens sont désormais localisés un peu partout sur terre, Asie centrale et du Sud en tête, devant les États-Unis et l’Europe de l’Ouest. Mais « le fait qu’aucune région n’ait représenté plus de 40% de l’ensemble du trafic web depuis le début 2021 suggère que, comme les cryptomonnaies dans l’ensemble, les NFT ont capté une audience globale », souligne la plateforme. Autre signe de démocratisation de ce marché : il est plus accessible qu’on ne le penserait de prime abord. Dans leur grande majorité, les transactions concernent de petites sommes, sous les 10.000 dollars en cryptomonnaies. Les plus importantes, entre 10.000 et 100.000 dollars, ayant tendance à stagner.