Se connecter S’abonner

Cryptomonnaies : Coinhouse suspend les retraits et investissements sur ses livrets cryptos

Coinhouse évoque un retrait « temporaire » qui concernerait moins de 10.000 clients, et dit vouloir « éviter une contagion » dans un écosystème crypto fragilisé par l’affaire FTX.

cryptomonnaie
Crédit: iStock.

D’après les informations du site spécialisé The Big Whale, tout retrait et investissement sur les livrets en cryptomonnaies de la plateforme Coinhouse sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Nicolas Louvet, le PDG de Coinhouse, évoque sur BFM un retrait « temporaire », qui concernerait moins de 10.000 clients. En cause, selon le site, la fragilisation de l’une des contreparties qui générait une partie du rendement de ce livret crypto, qui est présenté comme susceptible de monter jusqu’à 6 % de rendement annuel : Genesis Global capital. 

Pour l’heure, le patron de Coinhouse entend « éviter une contagion et à permettre aux contreparties de retrouver la liquidité nécessaires au fonctionnement du produit ». Nicolas Louvet évoque « une mesure indispensable pour éviter de casser le système mondial, dans un contexte de tension extrême sur les marchés ou chacun cherche à récupérer l’argent qu’il a déposé chez les autres ».

Pas d’impact sur le fonctionnement de la plateforme

La plateforme française se veut rassurante, cette suspension n’ayant, dit-elle, « aucun impact sur le fonctionnement » de celle-ci. Reste que, « dans le cas où Genesis ne serait pas en mesure de rendre les fonds, les clients devront encaisser la perte car Coinhouse agit ici en intermédiaire et c’est la contrepartie qui aurait failli », analyse The Big Whale.

Les plateformes devront en tout cas être attentives à une éventuelle crise de confiance dans le sillage des retombées de l’affaire FTX. Comme le rappelle Investir, les acteurs du monde de la cryptomonnaie enregistrés en France en tant que prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) sont actuellement interrogés par l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour connaître leur éventuelle exposition à FTX. Cette grande plateforme d’échange localisée aux Bahamas s’est récemment déclarée en faillite et a suspendu les retraits.