Se connecter S’abonner

Le Bitcoin dans la tourmente de la faillite de FTX

La période de novembre 2021, où les bitcoins atteignaient leur pic historique, semble bel et bien révolue. Détails.

bitcoins

C’est une première depuis mars 2020. Les propriétaires de bitcoins sont 52% à avoir perdu de l’argent, selon IntoTheBlock, une société spécialisée dans le domaine. Et c’est en partie dû à la faillite de FTX, autre géant de la cryptomonnaie, explique BFMTV. Dans le détail, ce sont ainsi, 24,6 millions d’adresses sur 47,9 millions qui sont dans le rouge : leurs détenteurs ont acquis des bitcoins à un prix supérieur à leur cours actuel.

Les bitcoins déjà déstabilisés par les crypto-krachs en mai et juin

« Environ 45 % d’entre eux réalisent des bénéfices, tandis que le reste est à peu près au seuil de rentabilité », précise de son côté Coindesk. La cryptomonnaie la plus célèbre avait déjà été déstabilisée par les crypto-krachs des mois de mai et juin, et la faillite du mastodonte FTX n’a pas arrangé les choses.

Ainsi, le bitcoin est passé sous les 16.000 dollars lundi 21 novembre. Deux jours plus tard, il s’échangeait à 16.400 dollars. La période de novembre 2021, où il atteignait son pic historique de 69.000 dollars semble bien loin.

Après l’effondrement de FTX, « l’élan baissier semble exagéré », analyse le responsable de la recherche chez IntoTheBlock. Au fil des marchés baissiers (bears markets), la proportion de propriétaires de bitcoins étant en perte semble décroître. Lors du marché baissier de 2015, ils étaient 62 % de perdants, puis 55 % à l’occasion de l’épisode de 2018.