Se connecter S’abonner

Cryptomonnaies : Binance acquiert une plateforme japonaise et s’implante ainsi en Asie de l’Est

Le numéro un mondial des échanges en cryptomonnaies Binance a annoncé mercredi avoir obtenu sa première licence en Asie de l’Est en acquérant la plateforme japonaise officiellement reconnue Sakura Exchange BitCoin, pour un montant non dévoilé.

cryptomonnaies
Volodymyr Konko / GettyImages

« Le marché japonais va jouer un rôle clé dans le futur de l’adoption des cryptomonnaies », comme le pays est l’une des premières puissances économiques mondiales et qu’il est doté d’un écosystème développé dans la « tech », a commenté dans un communiqué Takeshi Chino, responsable de Binance Japan.

Binance avait déjà tenté il y a quelques années de prendre pied au Japon mais avait dû y renoncer à l’époque devant les exigences des régulateurs locaux.

Les transactions dans les cryptomonnaies face à un durcissement de la règlementation japonaise

Le Japon a durci sa réglementation sur les transactions dans des monnaies virtuelles après avoir été secoué en 2014 par l’effondrement de la plateforme tokyoïte d’échanges de bitcoins Mt. Gox après un piratage.

La plateforme Binance fait beaucoup parler d’elle depuis quelques semaines, étant accusée par certains d’être responsable de la retentissante faillite ce mois-ci de sa rivale FTX, qui a ébranlé le secteur mondial des cryptoactifs.

Le patron sino-canadien de Binance, Changpeng Zhao, avait annoncé sur Twitter son intention de se délester de jetons FTT émis par FTX, puis promis de racheter cette société dans la tourmente avant de changer d’avis.