Se connecter S’abonner

Epargne salariale : du mieux dans les allocations

Les salariés disposant d’un PEE ou PER collectif y ont davantage effectué des versements. Ils investissent dans des fonds actions ou diversifiés et commencent à délaisser les supports monétaires.

Epargne salariale
iStock

Quel bilan pour votre épargne salariale et retraite en 2021 ? A priori plutôt positif ! L’an passé, les salariés, qui disposent d’un PEE ou PER collectif, y ont investi 16,3 milliards d’euros. Un chiffre stable selon les données publiées par l’Association française de la gestion financière (AFG). Pandémie oblige, les entreprises ont réduit le montant de leurs primes d’intéressement et de participation en 2021. Mais cette baisse a été compensée par une hausse de 24% des versements volontaires. Cette augmentation est notamment liée au développement des Plans d’épargne retraite (PER) collectifs. L’abondement a aussi progressé de 10%.

Des fonds monétaires à bannir

Bonne nouvelle, les deux tiers des flux investis se sont orientés vers des titres en directs via l’actionnariat salarié, des fonds actions ou diversifiés. Toutefois, les épargnants ont encore placé à hauteur de 20% dans des fonds monétaires. Attention ces supports dégagent des performances négatives ( voir étude récente de Mercer ici). Ils érodent chaque année un peu plus votre capital. A bannir donc si vous n’avez pas de projets de retraits de votre épargne à court terme.

Répartition des 16, 3 milliards d’euros investis en 2021 :

Source: AFG

Les actions à privilégier sur le long terme

Dans la plupart des cas, l’épargne salariale s’inscrit en effet dans une optique de détention à moyen long terme. Même pour les PEE alors que la réglementation impose seulement cinq ans de détention. Ceux-ci sont dans les faits détenus en moyenne 11 ans, d’où l’importance de choisir une bonne allocation d’actifs. A défaut, il faut privilégier une gestion pilotée pour déléguer cette démarche à votre gestionnaire. Les épargnants commencent à en avoir conscience. Les 167,3 milliards d’euros d’encours en épargne salariale sont répartis à 38% dans des FCPE actions ou mixtes (mêlant actions et obligations). La part des fonds monétaires a même baissé de 8 points, s’élevant à fin 2021 à 13%. Un bel effort qu’il faut poursuivre !