Se connecter S’abonner

Epargne salariale : débloquer jusqu’à 10.000 euros devient possible

Concernant l’épargne salariale, si vous souhaitez débloquer des fonds, en une seule fois, dirigez-vous vers votre entreprise.

Epargne salariale
iStock

C’est désormais acté. Les salariés peuvent débloquer leur épargne salariale à tout moment, jusqu’au 31 décembre 2022. Le plafond est de 10.000 euros, précise Actu. Et les sommes récupérées ne seront pas imposées, ni soumises aux cotisations sociales (au taux actuel de 17,20 %). Pour faire face à l’inflation, c’est un moyen de redonner du pouvoir d’achat aux « 9,5 millions de salariés qui ont accès en 2020 à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou un plan d’épargne salariale », explique la Dares. 

Si vous souhaitez débloquer ces fonds, en une seule fois, dirigez-vous vers votre entreprise. Il est important de savoir que les plans d’épargne retraite collectifs (Perco) ne sont pas éligibles au dispositif. La mesure sera applicable dès que la loi aura été publiée au Journal officiel.

Plusieurs types d’épargne salariale

A noter que si la demande de déblocage peut s’effectuer à tout moment jusqu’au dernier jour de l’année, l’argent récupéré doit être, lui, investi dans « l’achat d’un ou de plusieurs biens ou la fourniture d’une ou de plusieurs prestations de services », indique la mesure adoptée. Le salarié devra conserver « à la disposition du fisc, les pièces justificatives attestant de l’usage des sommes débloquées ».

Pour rappel, l’épargne salariale est « un système d’épargne collectif mis en place au sein de certaines entreprises », souligne le site service-public.fr.  Une entreprise peut proposer plusieurs types d’épargne salariale : un plan d’épargne entreprise (PEE), un plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco), qui permet de bloquer son épargne salariale jusqu’à sa retraite ou encore un plan d’épargne retraite (PER) : c’est le nouveau dispositif d’épargne retraite qui permet là aussi de se constituer un complément. A terme, il devrait remplacer tous les autres plans d’épargne déjà existants, dont le Perco.