Se connecter S’abonner

Crowdfunding : des épargnants qui privilégient le rendement à la sécurité

Selon une étude Anaxago que Mieux Vivre Votre Argent publie en exclusivité, 65% des épargnants membres de la plateforme privilégient le rendement à la sécurité. Cryptomonnaies, bourse et immobilier font bon ménage dans le portefeuille de ces investisseurs.

crowdfunding
Crédit: iStock.

Les placements sans risques ne font pas recette auprès des épargnants séduits par le crowdfunding. Une majorité des répondants de l’enquête d’Anaxago* souhaitent en effet réduire le poids des placements sans risque dans leur patrimoine, 65% affirmant privilégier le risque à la sécurité. Le désintérêt pour les placements traditionnels sans risque est en effet élevé pour cette clientèle. Seuls 11% des répondants disent conserver un intérêt pour les comptes à terme et 2,7% pour les obligations d’État.

Intérêt pour les cryptomonnaies, la bourse et l’immobilier sous toutes ses formes

Au contraire, 46% des répondants souhaitent renforcer leur portefeuille de capital investissement dans des sociétés non cotées. Mais pas seulement : 43% des 18-24 ans considèrent les cryptomonnaies comme une « valeur refuge », tandis que 35% des 18-50 ans souhaitent « poursuivre ou renforcer leurs investissements dans cette thématique ». Du côté des placements traditionnels, les actions en bourse continuent d’intéresser près de la moitié des répondants (46%), même si seulement 7% des plus jeunes les considèrent comme une valeur refuge contre 35% chez les retraités. Par ailleurs, l’immobilier garde sa place de placement préféré des Français : que ce soit via l’investissement locatif, les SCPI, le crowdfunding immobilier ou encore le private equity immobilier. Ainsi, 70% des personnes interrogées souhaitent renforcer leurs portefeuilles avec cette thématique dans les prochaines années.

Des épargnants prêts à perdre 2 points de performance au profit d’investissement davantage « impactants »

Autre enseignement de l’étude : l’investissement à impact a trouvé son public. 54% des répondants souhaitant investir dans des projets avec plus d’impact, les trois quarts déclarant même être prêts à perdre 2 points de performance au profit d’investissements à impact. « Parmi les causes les plus défendues, 65% des répondants favorisent le soutien de l’écologie, devant la réduction des inégalités (41%) et l’inclusion sociale (21%) » selon Anaxago.

A l’inverse, plus de la moitié des répondants considèrent que le pétrole est une valeur à exclure, et seulement 2% y trouvent encore un intérêt.

*Sondage réalisé en avril 2021 auprès des membres d’Anaxago, avec 1.050 répondants.