Se connecter S’abonner

Livret A : la collecte rebondit en janvier et atteint 6,32 milliards d’euros

Le Livret A a enregistré une collecte d’environ 6,32 milliards d’euros pour le premier mois de l’année 2021, après une brève incursion en territoire négatif en décembre, selon des chiffres publiés mardi 23 février par la Caisse des dépôts.

Livret A
Crédit : Sipa.

C’est beaucoup plus que les 4,13 milliards collectés en janvier 2020, et que les 840 millions d’euros retirés en décembre dernier. Considéré comme un placement refuge, le Livret A, qui garantit pourtant un taux d’intérêt historiquement faible de 0,5% par an, a connu un succès historique en 2020, avec une collecte près de deux fois supérieure à la normale, à plus de 26 milliards d’euros, dans le contexte d’incertitudes économiques et sanitaires liées au Covid-19. De son côté, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a connu un ralentissement, avec 870 millions d’euros collectés en janvier, contre quelque 1,01 milliard en décembre. C’est cependant plus que les 410 millions engrangés en janvier 2020.

Ainsi, la collecte enregistrée par le Livret A et le LDDS réunis s’est montée, en janvier dernier, à plus de 7 milliards d’euros. Le Livret A finance essentiellement le logement social, tandis que le LDDS est dédié à l’économie sociale et solidaire ainsi qu’aux économies d’énergie dans les logements. 

Un total de 455,5 milliards d’euros

Depuis le 1er octobre 2020, il est aussi possible de réaliser des dons à partir du LDDS à des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), et cela sans frais et sans passer par le compte courant. Pour effectuer le versement, le particulier doit contacter son établissement et demander à consulter une liste d’acteurs de l’ESS. Si cette liste ne lui convient pas, il a alors la possibilité de faire des dons, mais depuis son compte courant vers l’organisme de son choix.

Même si le taux du livret A et du LDDS reste fixé à 0,5% depuis le mois de février 2019, ils totalisaient à eux deux 455,5 milliards d’euros à la fin du mois de janvier dernier. Une somme globale en hausse de près de 10% au cours des douze derniers mois.

« La persistance de la crise sanitaire, sans nul doute, jusqu’à l’été, devrait conduire au maintien d’une forte collecte dans les prochains mois, sachant qu’en temps normal, le premier semestre est plutôt favorable au Livret A », analyse Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne. Selon l’expert, « ce n’est qu’au cours du second semestre qu’une inversion de tendance pourrait se profiler ».