Se connecter S’abonner

Épargne : bientôt un super livret, aussi sûr et plus rémunérateur que le livret A ?

Un livret « adapté, aussi sûr que le livret A et potentiellement plus rémunérateur dans le cas d’une épargne de long terme » a été proposé par une sénatrice.

Livret
PHOTO Sipa – GILE MICHEL

Un produit aussi sécurisé que le livret A et plus performant que ce dernier. Le rêve de nombreux épargnants averses au risques pourrait se concrétiser, grâce à l’idée défendue par une sénatrice du groupe Les Indépendants, Vanina Paoli-Gagin. La parlementaire est en effet à l’origine d’une proposition de loi destinée à « orienter l’épargne des Français vers des fonds souverains régionaux ». Et pour ce faire, elle suggère la création d’un « super livret » bancaire.

« Livret de développement des territoires »

Baptisé « Livret de développement des territoires », le produit entend capitaliser sur le surplus d’épargne emmagasiné par les Français depuis le début de la crise sanitaire. A savoir plus de 200 milliards d’euros dormant dans des comptes épargne ou courants. « Dans le contexte actuel de forte dégradation des finances publiques, il est proposé de mobiliser à cette fin l’épargne des Français par la création d’un produit bancaire adapté, aussi sûr que le livret A et potentiellement plus rémunérateur dans le cas d’une épargne de long terme », indique l’exposé des motifs du texte.

Accélérer la transition énergétique et le développement économique

Le produit serait adossé à des fonds souverains de développement territorial. L’objectif : permettre d’investir « dans la modernisation des infrastructures sur leur territoire afin d’accélérer la transition écologique et le développement économique ».

Comment ce produit fonctionnerait-il ? Comme pour le livret A, il serait collecté par les banques au niveau national. Il servirait à financer à 90% ces fonds régionaux. Par ailleurs, à l’instar de petit livret, qui est lui tourné vers le logement social, les épargnants pourraient « placer et retirer leur épargne librement » comme bon leur semble.

Un taux amélioré au fil du temps

La rémunération de ce livret est fixée initialement à 0,5%, soit la même que celle du livret A. Mais elle « deviendrait plus intéressante avec le temps ». Il est en effet prévu une majoration par rapport au taux de rémunération du livret A, de 25% au terme de cinq années et de 50% au bout de neuf ans. Le produit verrait le jour le 1er janvier 2022 si la proposition de loi était adoptée par les deux chambres. Ce qui est loin d’être encore le cas, le texte étant en attente d’être examiné en commission des finances au Sénat.