Se connecter S’abonner

Livret A : collecte quasi nulle en juin

Seuls 40 millions d’euros ont été collectés en juin, en rupture avec les mois précédents qui avaient vu les dépôts s’amasser sur ce produit d’épargne, selon les chiffres publiés mercredi par la Caisse des dépôts.

Livret A
Crédit : Sipa.

L’an dernier à la même période, la collecte du Livret A s’élevait à 2,96 milliards d’euros. Si ce montant très important pouvait s’expliquer par la crise sanitaire, juin est traditionnellement un mois de collecte importante. En 2019, celle-ci avait atteint 510 millions d’euros.

L’éclaircie sur le front sanitaire, et surtout la réouverture des cafés et restaurants en juin, ont donc poussé les Français à dépenser, après presque un an et demi d’épargne forcée pour une partie de la population.

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), qui finance notamment l’économie sociale et solidaire et les économies d’énergie dans les logements, suit le même mouvement avec une collecte de 40 millions d’euros en juin, contre 730 millions l’an dernier et 120 millions en 2019.

Le montant le plus faible depuis le début de la crise

Au total, la collecte nette réalisée par le Livret A et le LDDS réunis s’est donc élevée en juin à 40 millions d’euros, le montant le plus faible depuis le début de la crise du Covid-19. C’est également le plus faible résultat pour un mois de juin depuis 2010.

Sur l’ensemble du premier semestre, la collecte du Livret A s’est établie à 16,74 milliards d’euros, moins que les 20,41 milliards de 2020, année historique du fait de la crise, mais plus que les 11,57 milliards de 2019.

En dépit d’un niveau de rémunération au plus bas à 0,5%, le Livret A, qui sert notamment à financer le logement social en France, est devenu un placement refuge pour les épargnants depuis le début de la crise déclenchée par la Covid-19.

L’encours total sur le Livret A et sur le LDDS a atteint 469,1 milliards d’euros à fin juin 2020.