Se connecter S’abonner

Livret A : bientôt une meilleure rémunération ?

Si l’inflation se maintient sur les derniers mois de l’année, le taux du Livret A pourrait remonter, selon Les Echos.

Livret A
Crédit: iStock.

Le taux de rémunération du Livret A stagne à 0,5% depuis deux ans. Mais il pourrait reprendre un peu de couleur si l’inflation perdure. « Si la hausse de l’inflation persiste plusieurs mois, on peut effectivement se poser la question d’une hausse du taux du livret A », confirme François Mouriaux, le directeur des statistiques monétaires et financières de la Banque de France à Investir.

Une éventuelle réévaluation pourrait avoir lieu le 1er février 2022. En effet, depuis 2020, la rémunération du placement Livret A est révisée deux fois par an, en février et en août. Elle doit être proposée par le gouverneur de la Banque de France puis validée par le ministre de l’Economie.

Le LEP est aussi concerné

Le taux du placement préféré des Français dépend d’une combinaison de deux facteurs : la moyenne des taux d’intérêt monétaires à court terme et l’inflation. L’indice des prix à la consommation, exception faite du tabac, sur les six derniers mois peut se substituer à l’inflation. « Si l’inflation persiste dans une fourchette de 1,5 à 2%, alors sa moyenne semestrielle, entre juillet et décembre, sera supérieure à 1,5%, auquel cas la rémunération du livret A devrait théoriquement se situer entre 0,5 et 1% », précise au site François Mouriaux. Le taux de rémunération du Livret d’épargne populaire (LEP) suit le même mode de calcul et devrait aussi être concerné par une éventuelle révision.

Fiches pratiques
Tout savoir sur le Livret A

Mais du côté du gouvernement, certains préféreraient voir les Français dépenser plutôt qu’épargner. C’est notamment le cas du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire. Il faut dire qu’à la fin du mois de juin dernier, les Français avaient placé un total de 469 milliards d’euros rien que sur le Livret A. Et un meilleur taux de rémunération de l’épargne réglementée pourrait, au contraire, leur donner l’envie de se serrer la ceinture encore un peu pour voir leur épargne progresser un peu plus vite.