Se connecter S’abonner

Épargne : pourquoi les taux de vos livrets devraient augmenter en 2022

L’annonce officielle n’interviendra qu’en janvier 2022, mais, au vu de l’inflation, les taux du Livret A, livret d’épargne le plus populaire, ainsi que des LDDS et des LEP devraient enfin remonter.

crédit: iStock

Près de 55 millions de détenteurs de Livrets A attendent cela depuis longtemps. Le taux du livret le plus populaire en France, collé au taux minimum légal de 0,5% depuis février 2020, doit remonter deux ans après, à la révision semestrielle de février 2022. Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, devrait l’annoncer officiellement en janvier. En effet, le taux d’épargne est indexé sur l’inflation qui ne cesse de progresser : +1,3% en mai, +1,4% en juin, +1,1% en juillet, +1,8% en août, +2,1% en septembre et +2,6% en octobre selon l’Insee.

À l’heure actuelle, le calcul donnerait un taux de 0,6%, rapporte Capital. . Mais les prix à la consommation, hors tabac, devraient suivre le même rythme en novembre et décembre. Conséquence : le Livret A devrait être rémunéré à hauteur de 0,8%. Idem pour les Livrets de développement durable et solidaire (LDDS).

Si le Livret A monte, le LEP flambe

La Banque de France a la possibilité de faire grimper ce taux à 1% si elle « estime que des circonstances exceptionnelles justifient une dérogation », mais c’est improbable, car son gouverneur est un partisan d’un taux du Livret A à bas niveau. Le gouvernement a de son côté la possibilité de ne pas respecter la formule de calcul, mais ce serait un geste bien risqué à quelques semaines de l’élection présidentielle, précise Capital.

Si les détenteurs de Livrets A et de LDDS auront le sourire, ceux qui détiennent un Livret d’épargne populaire (LEP) sauteront au plafond. Le taux du LEP correspondant à celui du Livret A majoré de 0,5% ou à l’inflation annuelle moyenne sur les six derniers mois, son rendement net serait en février fixé entre 1,3% et plus de 2% !