Se connecter S’abonner

Livret A : n’espérez pas de cadeau !

Le taux valable en février découlera simplement de la formule légale et ne dépassera pas 1% quoi qu’il arrive…

Livret A
PHOTO Sipa – GILE MICHEL

Le calcul du taux du Livret A intègrera bien l’inflation des six derniers mois. C’est en apportant cette précision que le gouverneur de la Banque de France a voulu rassurer les Français ce mercredi sur RTL. Pourtant, au risque de décevoir certains épargnants, ni François Villeroy de Galhau ni le gouvernement ne compte faire de cadeau aux Français lors de la prochaine révision mi-janvier.

Une simple application de la règle

Rappelons en effet que l’inflation est une composante de la formule légale de calcul du taux du Livret A. La Banque de France se contentera donc d’appliquer la méthode prévue pour proposer un taux à Bercy.

N’espérez pas non plus voir votre Livret A vous servir un taux proche de l’inflation en février (date d’entrée en vigueur du prochain taux). De fait, si l’inflation hors tabac (1,96% en moyenne depuis six mois) fait partie de la formule, le calcul s’appuie aussi sur les taux interbancaires de la zone euro (€STR). Or, ces dernier ont été voisins de -0,57% en moyenne au cours des 6 mois écoulés.

La règle consistant à faire la moyenne des deux paramètres puis à arrondir le résultat au dixième de point le plus proche, le taux du Livret A serait fixé à 0,7% s’il était calculé aujourd’hui.

Des freins à la hausse

Ainsi, même si l’inflation est prise en compte, elle ne l’est que partiellement et avec un décalage (un phénomène pénalisant pour les épargnants en période de hausse des prix). Dans ces conditions, en février 2022, le taux du livret A sera loin d’égaler l’inflation constatée depuis plusieurs mois.

Cela se vérifierait même avec des taux interbancaires plus élevés et une inflation plus soutenue. De fait, règle oblige, la prochaine hausse de taux du Livret A ne pourra pas dépasser 0,5 point (une autre limite fixée par la règle). Cela signifie que quels que soient les taux de marché et l’inflation, le taux du Livret A ne pourra pas être supérieur à 1% en février prochain.

N’attendez donc pas de miracle. Et sachez que lorsque le gouverneur de la Banque de France vous dit que l’inflation sera prise en compte, cela ne veut pas dire que le taux du Livret A couvrira l’inflation.