Se connecter S’abonner

Inflation : vers un relèvement du Smic et du taux du Livret A en mai ?

Les formules de calcul permettent des réévaluation en cours d’année lorsque l’inflation s’envole… comme en mars où elle a atteint 4,5%.

livrets
Crédit: iStock.

L’inflation bat des records ! Selon une estimation provisoire de l’Insee, elle a atteint 4,5% en glissement annuel au mois de mars. Une mauvaise nouvelle pour le rendement des épargnants et le pouvoir d’achat des consommateurs. Toutefois, cette inflation galopante pourrait avoir des conséquences sur le niveau de rémunération de l’épargne ainsi que sur les salaires, car des réajustements en cours d’année sont prévus par les textes en cas de poussée d’inflation. Pour le Smic, tout est indiqué dans l’article L3231-5 du Code du travail. Le salaire plancher doit en effet être automatiquement relevé le mois suivant, si l’inflation atteint ou dépasse 2% depuis la dernière réévaluation.

Le Smic a augmenté en janvier

Pour mémoire, le Smic a été relevé en janvier dernier, à 10,25€ de l’heure sur la base de l’inflation constatée en novembre 2021 pour les 20% de Français les plus pauvres (décret du 22/12/2021). A la fin février, cet indice n’avait augmenté « que » de 1,07% par rapport à novembre. Mais avec une poussée de l’indice général des prix déjà attendue à 1,4% sur le seul mois de février, l’indicateur utilisé pour la réévaluation automatique du Smic pourrait bien franchir à la hausse la barre des 2%, lorsqu’il sera définitivement arrêté le 15 avril. La règle consistant à relever le Smic du niveau de l’inflation constatée depuis la dernière modification, celui-ci pourrait donc être réévalué de 2%, voire plus, au 1er mai.

Livret A

Pour le Livret A, une modification au 1er mai est également envisageable. Toutefois, l’arrêté du 27 janvier 2021 précise bien qu’il ne s’agit pas d’une procédure automatique. Elle est proposée si la Banque de France estime que l’inflation ou la hausse des taux le justifie. Le calcul suit alors la même règle que pour la revalorisation de début d’année. Rappelons que le taux du Livret A correspond désormais à la moyenne des taux courts (€STR) sur 6 mois, et de l’inflation hors tabac des 6 derniers mois. Le résultat étant arrondi au dixième de point près. Avec des taux de marché à -0,57% et une inflation hors tabac qui devrait avoisiner les 3,2% sur la période octobre-mars, le taux du Livret A pourrait légitimement être porté à 1,3% (au lieu de 1% actuellement) dès le 1er mai.