Se connecter S’abonner

Inflation : la rémunération du livret A pourrait augmenter

Avec une inflation qui pourrait atteindre 4,4 % en juillet selon l’INSEE. Le taux du livret A pourrait atteindre 1,9 %. Le gouvernement réfléchit même à aller au-delà.

Livret A
Crédit : Sipa.

Le taux du livret A a déjà atteint 1 % en 2022. Mais l’inflation galopante de ce début d’année laisse envisager une nouvelle augmentation cet été. Le niveau du placement préféré des Français est en effet traditionnellement fixé en fonction de l’évolution des prix. Or, les prévisions de l’Insee évoquent une poursuite de la hausse, relèvent Les Echos, mardi 17 mai. Le dernier point de conjoncture de l’institut prédit que l’indice des prix à la consommation va passer à +5,2 % au mois de mai, et à +5,4 % en juin. Des chiffres notamment basés sur les cours du pétrole et de la production agricole, très impactés par les crises, notamment la guerre en Ukraine.

Le taux du livret A revu en juillet

La Banque de France recalcule le taux du livret A le 15 janvier et le 15 juillet de chaque année. La formule se base sur la moyenne semestrielle du taux d’inflation des six derniers mois et des taux interbancaires à court terme de la zone Euro. Le résultat obtenu est ensuite arrondi au dixième de point près.

Selon l’Insee, l’inflation pourrait atteindre 4,4 % en juillet. Les taux interbancaires ont eux baissé de 0,58 % ces derniers mois. Cela aboutirait à un livret A à 1,9 %. Mais il est possible que le gouvernement aille au-delà. Les conclusions de la Banque de France n’entrainent en effet qu’une recommandation. En janvier 2022, le calcul supposait un taux à 0,8 %, mais l’exécutif avait décidé d’aller au-delà.

L’idée d’un taux du livret A à 2 % en juillet alors qu’il n’était que de 0,5 % au début de l’année apparaît donc crédible. La décision reste cependant soumise au pouvoir politique. Par ailleurs, l’actuel président de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, n’est pas un partisan d’un taux de rémunération élevé.  A noter que le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) suit la même évolution que le livret A. Le Livret d’épargne populaire, indexé sur l’inflation moyenne, pourrait de son côté atteindre les 4 %. Son plafond est à 7.700 euros tandis qu’il est possible de déposer 12.000 euros sur un LDDS et 22.950 euros sur un livret A.