Se connecter S’abonner

Livret A : une hausse du taux plus importante que prévue en août ?

Le gouverneur de la Banque de France a évoqué, jeudi 7 juillet, une hausse « significative » du livret A en août. Son taux pourrait donc dépasser les 2%.

Livret A
Pixabay

Relevé à 1% en février dernier, le livret A devrait connaître une nouvelle hausse au mois d’août. L’inflation galopante de ces derniers mois laissait supposer que le nouveau taux s’établirait autour des 2%. Mais il n’y avait pas de certitudes en la matière. Le gouverneur de la Banque de France a donné des éléments qui permettent d’envisager que l’augmentation du taux serait encore plus importante, relate Les Echos. Lors de la traditionnelle présentation de la lettre au président de la République, jeudi 7 juillet, François Villeroy de Galhau a évoqué une hausse « significative ».

Deux fois par an au moins, la Banque de France recalcule le taux du livret A. Pour cela, elle se base sur les chiffres de l’inflation et des cours des six derniers mois et des taux d’intérêt interbancaires sur les six derniers mois. Le résultat de ce calcul, arrondi au quart de point le plus proche, promettait un taux d’environ 2% en août.

Le livret A nettement inférieur à l’inflation

Toutefois, la Banque de France n’est pas liée par ce chiffre. Elle se base dessus pour proposer au gouvernement un nouveau taux, que celui-ci est libre de retenir ou non. Dans les faits, le régulateur applique presque toujours la méthode et Bercy suit la recommandation. Mais dans le contexte actuel très particulier, cela était moins sûr, notent les Échos.

Entre un gouverneur réputé opposé à un rendement important du livret A et un gouvernement qui cherche à favoriser la consommation plutôt que l’épargne, l’arbitrage aurait pu être à la baisse. Mais les déclarations de François Villeroy de Galhau vont dans l’autre sens. Il faut dire que même si le placement préféré des Français atteignait les 2,5% en août, ce taux resterait très inférieur à une inflation attendue autour des 6%.

Le niveau du livret A conditionne celui d’autres placements. Le taux du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) sera automatiquement aligné. De plus, le niveau de rémunération du Livret d’épargne populaire (LEP) doit être nécessairement supérieur d’au moins 0,5 point. Mais concernant ce dernier, l’inflation suffira à lui garantir un taux important dans les mois à venir.