Se connecter S’abonner

Inflation : augmentation en vue des taux du Livret A et du LEP au 1er août

Pour faire face à l’inflation, Bruno Le Maire a égrené ces deux coups de pouces dans les colonnes du « Parisien », jeudi 14 juillet. Détails.

inflation
Crédit : Sipa.

C’est officiel. Alors que des bruits de couloirs indiquaient un potentiel rehaussement du livret A il y a quelques jours, Bruno Le Maire l’a confirmé dans une interview accordée au Parisien le 14 juillet. « Le taux du livret A doublera au 1er août. Il passera à 2 % », a ainsi déclaré le ministre de l’Economie qui rappelle qu’il s’agit de « son plus haut niveau depuis 2012 ». Ce coup de pouce qui interviendra à compter du 1er août sera le bienvenu alors que les Français sont confrontés à une inflation qui pèse sur leur pouvoir d’achat.

Protéger contre l’inflation

Mais ce n’est pas le seul livret qui bénéficiera d’un rehaussement de son taux. Bruno Le Maire a également annoncé que le livret d’épargne populaire (LEP) passerait de 2,2% à 4,6%, à la même date que le livret A. « Le LEP est le placement le plus efficace pour protéger contre l’inflation », a justifié le numéro deux du gouvernement qui a néanmoins regretté que les Français ne le plébiscitent pas davantage. « 15 millions de nos compatriotes ont le droit d’ouvrir un LEP et moins de la moitié en ont un. » Il note néanmoins un regain d’intérêt à ce sujet après une campagne de communication diffusée en février dernier. « Ce n’est pas assez. Nous allons donc lancer une nouvelle campagne avec la direction générale des Finances publiques, qui prendra directement contact par mail avec les Français concernés », a-t-il promis.

Pourtant, cela risque de ne pas suffire, car les Français ont du mal à boucler leurs fins de mois. « Sur le livret A comme sur le LEP, nous avons fait le choix de suivre les recommandations du gouverneur de la Banque de France. Faire un coup de pouce supplémentaire sur le livret A, c’est pénaliser le financement du logement social », s’est défendu le ministre de l’Economie. Dès lundi 18 juillet, commenceront les discussions entre parlementaires autour du texte sur le pouvoir d’achat, à l’Assemblée nationale.