Bourse : après les bons résultats d’Eurofins Scientific, est-ce le moment de se positionner ?

Le leader mondial de la bio-analyse Eurofins Scientific profite de résultats annuels supérieurs aux attentes. Le titre reste toutefois encore très cher. Notre analyse.

Sous pression depuis le début de l’année, le titre Eurofins Scientific a retrouvé des couleurs à la faveur d’une publication des comptes annuels supérieurs aux attentes et d’un relèvement des perspectives pour cette année.

Déjà au titre du dernier exercice, l’excédent brut d’exploitation ajusté s’est apprécié de 16,1% pour dépasser l’objectif des 550 millions et ressortir à 556,7 millions à partir d’un chiffre d’affaires en hausse de 17,1% à 2,97 milliards.

La performance reflète une quasi-stabilité de la marge à 18,7% (-0,2 point) et une forte dynamique alimentée par une croissance organique plus soutenue qu’espérée (+6% contre +5%), par l’intégration d’un volume record d’acquisitions (60 nouvelles sociétés pour un chiffre d’affaires additionnel supérieur à 300 millions contre 200 millions en normatif) et par la création également d’une trentaine de laboratoires.

Bien évidemment, l’accélération en matière de croissance externe a creusé l’endettement net qui a plus que doublé pour passer de 557,8 millions à 1,4 milliard. Sur la base d’un excédent brut ajusté pro-forma, l’endettement net ressort à 2,15 fois et reste en-deçà d’un ratio de 3,5 fois imposé par les créanciers.

2018 meilleur que prévu pour Eurofins

De quoi conserver une marge de manœuvre pour poursuivre une stratégie de développement pertinente et de récompenser les actionnaires avec une augmentation de 20% du dividende à 2,40 euros par action.

Pour cette année, la direction d’Eurofins Scientific se montre très confiante sur les perspectives. Au point même de les relever à 3,7 milliards de revenus (contre 3,6 milliards précédemment) et à un excédent brut d’exploitation ajusté en hausse de 25% à 700 millions.

A plus long terme, l’objectif est d’atteindre 4 milliards de chiffre d’affaires dès 2019 avec un an d’avance et un excédent brut d’exploitation ajustée de 800 millions un an plus tard.

A 31,4 et 28,1 fois les profits pour cette année et 2019, le titre reste cher mais la prime demeure justifiée par l’historique de performance de la société. Nous confirmons notre opinion positive.

Les plus et les moins du dossier Eurofins Scientific :

+ Le dossier conserve un profil très défensif

+ Les perspectives de croissance de l’activité et des résultats sont très favorables.  

– La valeur est chère 

Sur le même thème

Eurofins Scientific :actualités et conseils Bourse

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique