Altran : voici pourquoi vous devez souscrire à l’augmentation de capital

Altran, le numéro un européen du conseil et de l’ingénierie en innovation technologique, lance une augmentation de capital à laquelle les actionnaires ont tout intérêt de souscrire. Notre analyse.

Enfin ! A peine l’acquisition de la société indienne Aricent bouclée qu’Altran dévoile les conditions de son augmentation de capital. Elle se monte à 750 millions et est destinée à refinancer une partie de cette acquisition structurante d’une valeur d’entreprise de 2 milliards de dollars, soit 1,7 milliard d’euros.

A LIRE >> Rachat d’Aricent par Altran, une opération très pertinente

L’appel au marché du leader européen de l’ingénierie et du conseil en haute technologie servira à rembourser un crédit relais de 250 millions et une partie du prêt de 2,1 milliards.

Jusqu’au 5 avril, l’opération est proposée à un prix de 9,23 euros par action et fait ressortir une décote importante de 33% par rapport au cours de clôture de la séance du 20 mars (13,9 euros).

Cela tient à la fois au retour de la volatilité sur le marché mais également à la taille de la levée de fonds (750 millions). Les actionnaires actuels d’Altran disposeront d’un droit préférentiel de souscription permettant de participer à l’opération à raison de 8 actions nouvelles pour 17 droits./Para

Le titre Altran fait partie du portefeuille d’actions Mieux Vivre Votre Argent à un prix de revient de 12,54 euros et nous recommandons à nos lecteurs déjà actionnaires de souscrire à l’augmentation de capital.

Les bonnes raisons de souscrire à l’augmentation de capital d’Altran

Première raison : la valorisation attractive d’Altran qui se paie beaucoup moins cher que ses comparables comme Alten (PER de 17 en 12018 et 15,7 en 2019) ou Akka (PER de 17 et 14,2 fois). Mais avec des perspectives nettement plus importantes liées justement au rachat d’Aricent même si son intégration n’est pas non plus sans risque.

L’opération est effectivement de taille significative et va permettre à Altran dès cette année d’atteindre les objectifs de son plan stratégique Ignition à horizon 2020 visant plus de 3 milliards de chiffre d’affaires, une marge opérationnelle courante de 13% et une génération de flux nets de trésorerie équivalente à 7% du chiffre d’affaires. Et ce, avant la prise en compte des 150 millions de synergies de revenus anticipés sur les trois prochaines années et des 50 millions d’économies.

Deuxième argument : spécialisée dans les services de design et d’ingénierie dans le domaine du digital, Aricent va apporter un savoir-faire technologique à Altran et va lui permettre de prendre des positions significatives aux Etats-Unis (22% des ventes contre 6% auparavant). Enfin, le groupe dispose ainsi d’une avance à la fois technologique et géographique sur ses concurrents pour profiter de l’essor du marché de l’ingénierie et du conseil porté par un recours de plus important des entreprises à la sous-traitance des fonctions de recherche et développement à des experts comme Altran. Raison pour laquelle nous reconduisons notre « avis plutôt positif » sur le titre.

Les plus et les moins du dossier Altran :

+ La capacité d’amélioration des marges

+ Faible valorisation du titre en bourse

– Risques d’intégration d’Aricent

Sur le même thème

Action Altran : actualité et conseils Bourse

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique