L’Autorité des marchés financiers (AMF) a mis en garde vendredi contre de nouveaux sites internet qui proposent des investissements sur les marchés des changes, autrement dit, du Forex, « sans y être autorisés ».

L’AMF et l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) ont publié la liste actualisée des sites proposant en France « des investissements sur le marché des changes non régulés (forex) sans y être autorisés », a annoncé vendredi l’AMF.

A LIRE >>>Ces 138 sites illégaux de forex et d’options binaires fermés par l’AMF

Le gendarme de la Bourse française précise toutefois que si cette liste est mise  à jour régulièrement, elle n’a pas « vocation à être complète car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement ».

3 nouveaux sites de Forex dans le viseur

Voici les trois nouveaux sites de forex mentionnés sur la liste de l’AMF : 

  • www.binarycent.com / Cent Projects Ltd / Finance Group Corp
  • www.raceoption.com / Affort Projects SA / Finance Group Corp
  • www.videforex.com / Affort Projects SA / Finance Group Corp.

L’autorité conseille aux investisseurs souhaitant investir dans ce type de produits de s’assurer que l’intermédiaire financier avec lequel ils sont en relation dispose bien d’une autorisation d’exercer en France. Pour y parvenir, ils peuvent consulter la liste des prestataires de services d’investissement habilités (https://www.regafi.fr) ou la liste des intermédiaires autorisés dans la catégorie conseiller en investissement financier (CIF) ou conseiller en investissements participatifs (CIP) (https://www.orias.fr/search).