Bourse: JCDecaux trébuche au premier semestre et le paie cher

Le bénéfice net de JCDecaux recule de 22,4% au premier semestre. Mais une accélération est attendue au 3 trimestre.

Le géant de l’affichage publicitaire français JCDecaux a publié jeudi un bénéfice net en recul de 22,4% à 57,5 millions d’euros pour le premier semestre, sous l’effet notamment de l’annulation d’un contrat de mobilier urbain à Paris.

Il affiche un chiffre d’affaires de 1,643 milliard d’euros, en baisse de 0,5% après des effets de change négatifs (+4% en organique hors effet de change et périmètre) sur la période, détaille un communiqué.  Sur le seul deuxième trimestre, les revenus ont progressé de 4,9% en organique, mieux que les prévisions du groupe qui tablait sur une croissance autour de 3,5% environ.

Par segment, le Transport connait la progression la plus dynamique en organique sur le semestre (+7%), tandis que le Mobilier urbain croît de 2,9% et que l’Affichage, toujours en difficulté, régresse de 0,9%. Le chiffre d’affaires « digital » du groupe, qui représente 18,6% de son chiffre d’affaires total, poursuit sa forte progression sur l’ensemble des segments, note le groupe qui y voit un relais de croissance.

L’annulation inattendue du contrat parisien pèse sur JCDecaux

« Comme attendu, notre marge opérationnelle totale a diminué de 240 points de base à 13%, principalement en raison de l’annulation inattendue du contrat provisoire des Mobiliers Urbains pour l’Information (MUI) de Paris en France et de la montée en puissance simultanée de nouveaux contrats substantiels tels que le contrat Yarra trams en Australie en Mobilier Urbain, l’aéroport et le métro de Sao Paulo et l’aéroport de Canton-Baiyun en Transport », a expliqué Jean-Charles Decaux, président du directoire et co-directeur général du groupe, cité dans le communiqué.

Le Conseil d’Etat avait annulé en février 2018 le contrat provisoire liant l’entreprise à la mairie de Paris et concernant le déploiement de panneaux publicitaires interactifs (MUI). La mairie a dû démonter plus de 1.600 panneaux déjà installés.

La marge opérationnelle de JCDecaux subit aussi l’effet à court terme du lancement d’une plateforme programmatique mondiale, VIOOH, indique Jean-Charles Decaux. Au titre des prévisions, le groupe attend une accélération de son activité au troisième trimestre, à environ +7% en organique.

Sur le même thème

Action JCDecaux: actualités et conseils Bourse Conseils Bourse

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique