Bourse: Maisons du Monde abaisse ses objectifs de ventes

Après un premier semestre en demi-teinte, Maisons du Monde anticipe un troisième trimestre « plus compliqué que prévu » à cause de ventes décevantes.

Le distributeur de meubles et d’objets de décoration Maisons du Monde a abaissé lundi ses objectifs de ventes pour 2018, se disant « prudent » quant à l’activité commerciale de la seconde moitié de l’année en France, après un bénéfice semestriel inférieur aux attentes.

Il table désormais sur une croissance de ses ventes à périmètre constant « autour de 8% », contre « autour de 10% » auparavant, en raison d’un « environnement commercial moins porteur en France », a-t-il expliqué lundi lors d’une conférence téléphonique.

A LIRE >>> Bourse : 5 conseils pour que votre portefeuille ne vive pas un été meurtrier

Au deuxième trimestre, « les grèves et les ponts du mois de mai ont affecté la croissance des ventes de notre secteur », a rappelé Julie Walbaum, directrice générale de Maisons du Monde depuis le 1er juillet, un poste où elle a succédé à Gilles Petit, devenu son conseiller spécial.

Des ventes moins importantes que prévu

Cet abaissement d’objectif est aussi dû à un décalage d’ouvertures de magasins, ramenant le nombre d’ouvertures nettes à 19 cette année, contre 25-30 annoncées. L’ouverture de 6 magasins prévue pour 2018 a en effet dû être reportée au premier trimestre 2019, les bailleurs de ces locaux ayant tardé à les mettre à disposition, a précisé la dirigeante.

De janvier à juin 2018, le distributeur a dégagé un bénéfice net en hausse de près de 30% à 8,1 millions d’euros, porté par les ventes en ligne et l’activité à l’international. C’est toutefois moins que les 12 millions attendus par le consensus d’analystes compilé par Factset. Et ce, pour un chiffre d’affaires de 507 millions d’euros (+11%) qui est, lui, conforme aux attentes.

« Cette performance reflète la dynamique toujours forte des ventes en ligne », en hausse de près de 18% au premier semestre, et des activités internationales en croissance de 13,6%, souligne Mme Walbaum.

En outre des synergies commerciales commencent à être dégagées avec l’enseigne d’ameublement américaine Modani, dont Maisons du Monde a acquis 70% début mai. Le distributeur, qui indique avoir commencé à déployer les paiements sans contact et mobiles, table toujours sur une marge d’exploitation (Ebitda) supérieure à 13% des ventes cette année. L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) s’est élevé à 48 millions d’euros au premier semestre, en hausse de 11,1%.

A LIRE >>> Bourse : 10 actions sur lesquelles se positionner en 2018

Toutefois, le troisième trimestre « s’annonce plus compliqué que prévu », a averti Mme Walbaum, en raison des reports d’ouvertures de magasins, mais aussi d’un effet calendaire défavorable.

Au mois de juillet, « des vagues de chaleur et la Coupe du monde de foot, qui a fait chuter le trafic en magasins les jours de matches », ont aussi affecté l’activité du distributeur. Les chiffres des ventes du troisième trimestre seront publiés le 7 novembre après Bourse.

Sur le même thème

Action Maisons du Monde Maisons du monde : actualités et conseils Bourse

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique