Les bénéfices du CAC 40 ont marqué le pas au premier semestre, un seul secteur brille par ses résultats

Les bénéfices des entreprises du CAC 40 ont marqué le pas sur les six premiers mois de l’année. Sauf dans le secteur du luxe.

Les bénéfices des entreprises du CAC 40 ont marqué le pas au premier semestre par rapport à la même période un an plus tôt. Ils accusent une baisse de 2,07%, tandis que cinq groupes n’ont pas encore publié leurs résultats. Au total, les 35 sociétés qui ont déjà diffusé leurs comptes semestriels ont dégagé 45,5 milliards d’euros de profits nets, contre 46,4 milliards l’an dernier à la même période. Leurs chiffres d’affaires ont, pour leur part, progressé de 2,14%, à 616 milliards d’euros. 

Au classement des profits, le groupe pétrolier et gazier français Total ouvre le bal avec 5,3 milliards d’euros. Il arrive devant le géant bancaire BNP Paribas (près de 4 milliards), le spécialiste du luxe LVMH (3 milliards), celui de l’assurance Axa (2,8 milliards) et le sidérurgiste ArcelorMittal (2,5 milliards). 

A LIRE >>> Bourse : 5 conseils pour que votre portefeuille ne vive pas un été meurtrier

Total a notamment profité de la remontée des cours du pétrole, tandis que le géant du luxe, première capitalisation boursière française, a été porté par les performances de l’ensemble de ses divisions.

Des semestriels contrastés, sauf dans le luxe

Si BNP Paribas et Axa restent de véritables locomotives pour l’indice phare de la Bourse de Paris, leurs bénéfices reculent toutefois par rapport au premier semestre de l’année précédente (à respectivement -7,69% et -14,44%). A l’inverse, parmi les autres titres du secteur bancaire, Société Générale et Crédit Agricole SA affichent des résultats en hausse.

La situation est tout aussi contrastée du côté des valeurs industrielles. Sanofi affiche une lourde chute de ses profits (-73,61%) – comparé à un début 2017 marqué par la cession de sa division de santé animale Merial. A l’inverse, ArcelorMittal bondit (+17,61%). Le secteur de l’automobile est lui partagé entre Peugeot (+17,91%) et Michelin (+6,26%) d’un côté et Renault (-17,95%) et Valeo (-10,47%) de l’autre.

A LIRE >>> Bourse : 10 actions sur lesquelles se positionner en 2018

Dans ce tableau mitigé, le secteur du luxe est le seul à présenter une tendance unanime à la hausse. A l’instar de L’Oréal (+11,68%) et Kering. Ce dernier a démultiplié ses bénéfices grâce à son fleuron Gucci et la vente de plusieurs filiales, dont Puma.

Les profits de l’hôtelier AccorHotels ont aussi explosé (à 2,2 milliards d’euros contre 77 millions d’euros un an auparavant), dopé par la cession de son pôle immobilier AccorInvest. A l’inverse, Airbus accuse un lourd recul de son bénéfice (-67%). Ceci en raison des difficultés liées aux moteurs de son moyen-courrier, l’A320neo.

Pénalisé par les coûts de son plan de transformation annoncé en janvier, le colosse de la grande distribution Carrefour est le seul groupe du CAC 40 à avoir enregistré une perte sur le premier semestre (-861 millions d’euros).

Sur le même thème

Action LVMH Action Total : actualités et conseils Bourse Conseils Bourse

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique