Bourse : Carrefour bondit grâce à des ventes restées solides

Le titre du groupe de distribution Carrefour s’envolait (+6,64% à 14h30) ce mercredi en début d’après-midi à la Bourse de Paris, les investisseurs saluant la bonne résistance des ventes du groupe au quatrième trimestre, en dépit du mouvement des « gilets jaunes ».

Carrefour a annoncé mardi avoir dégagé en 2018 un chiffre d’affaires en baisse de 2,8% à 85,164 milliards d’euros, pénalisé par l’Amérique latine mais avec une France ayant relativement bien résisté au mouvement des « gilets jaunes« . A changes constants, les ventes mondiales progressent en revanche de 2,5%, précise le groupe dans un communiqué. 

Sur l’année, la France affiche une croissance de 1,1%, et de 0,5% sur le seul quatrième trimestre « malgré l’impact du mouvement des gilets jaunes », que le groupe n’a pas souhaité chiffrer plus précisément. « Carrefour a fait preuve d’une étonnante résilience dans sa croissance organique du quatrième trimestre en France », ont relevé dans une note les analystes de Bryan Garnier.

Les réductions de coûts vont payer

Les différents blocages de magasins ont majoritairement touché les hypermarchés du groupe (-2,2% en comparable), alors que les supermarchés ont prouvé leur résilience (+1,9%) et que les magasins de proximité ont poursuivi leur expansion (+3,1%), précise le communiqué. « Les hypermarchés, parmi les victimes toutes désignées des manifestations des +gilets jaunes+, ont été moins touchés que prévu » et « les supermarchés ont aussi dépassé les attentes », ont souligné les analystes de Bryan Garnier.

Carrefour attend par ailleurs pour l’année 2018 un bénéfice opérationnel courant (ROC, le principal indice du secteur, ndlr) à environ 1,930 milliard, « soit une hausse d’environ 85 millions à changes constants (+4%) par rapport au ROC publié en 2017 ». « Contrairement aux craintes d’un avertissement (sur résultats) dû aux gilets jaunes, Carrefour a même indiqué que son bénéfice opérationnel courant pour 2018 devrait atteindre 1,93 milliard d’euros, contre 1,86 milliard attendus par le consensus », une performance qui, selon nous, « a été essentiellement tirée par un rythme soutenu de réductions de coûts », ont précisé les analystes de Bryan Garnier.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Il est présent dans les gâteaux ou les bonbons: le dioxyde de titane disparaîtra des aliments en 2020

Utilisé principalement comme colorant, le dioxyde de titane sera interdit au 1er janvier 2020 dans toutes les denrées alimentaires. Il…

19/04/2019 11:54

Prix, nombres de pièces : des millions de données sur l’immobilier bientôt disponibles

Le gouvernement pourrait mettre à disposition du grand public toutes les informations immobilières que possède le Fisc. Le but :…

19/04/2019 11:31

« La Nature » de Mucha bientôt en vente

Un buste de jeune femme représentant la nature et réalisé par le plus grand artiste tchèque de l’Art nouveau devrait…

19/04/2019 11:10

SNCF : les trains ont été plus en retard en 2018

Selon le rapport annuel de l’Autorité de la qualité de service dans les transports, les retards et annulations de trains…

19/04/2019 09:59

Chômage des seniors : accepteriez-vous un emploi moins bien payé ?

Le Medef réfléchit à des mesures pour favoriser le retour à l’emploi des seniors. Le patronat s’inspire de nos voisins…

19/04/2019 09:35

Réforme des retraites: FO claque la porte

Le syndicat Force ouvrière a décidé de se retirer de la concertation sur la réforme des retraites, pour ne pas…

18/04/2019 18:37