Bourse : Carrefour bondit grâce à des ventes restées solides

Le titre du groupe de distribution Carrefour s’envolait (+6,64% à 14h30) ce mercredi en début d’après-midi à la Bourse de Paris, les investisseurs saluant la bonne résistance des ventes du groupe au quatrième trimestre, en dépit du mouvement des « gilets jaunes ».

Carrefour a annoncé mardi avoir dégagé en 2018 un chiffre d’affaires en baisse de 2,8% à 85,164 milliards d’euros, pénalisé par l’Amérique latine mais avec une France ayant relativement bien résisté au mouvement des « gilets jaunes« . A changes constants, les ventes mondiales progressent en revanche de 2,5%, précise le groupe dans un communiqué. 

Sur l’année, la France affiche une croissance de 1,1%, et de 0,5% sur le seul quatrième trimestre « malgré l’impact du mouvement des gilets jaunes », que le groupe n’a pas souhaité chiffrer plus précisément. « Carrefour a fait preuve d’une étonnante résilience dans sa croissance organique du quatrième trimestre en France », ont relevé dans une note les analystes de Bryan Garnier.

Les réductions de coûts vont payer

Les différents blocages de magasins ont majoritairement touché les hypermarchés du groupe (-2,2% en comparable), alors que les supermarchés ont prouvé leur résilience (+1,9%) et que les magasins de proximité ont poursuivi leur expansion (+3,1%), précise le communiqué. « Les hypermarchés, parmi les victimes toutes désignées des manifestations des +gilets jaunes+, ont été moins touchés que prévu » et « les supermarchés ont aussi dépassé les attentes », ont souligné les analystes de Bryan Garnier.

Carrefour attend par ailleurs pour l’année 2018 un bénéfice opérationnel courant (ROC, le principal indice du secteur, ndlr) à environ 1,930 milliard, « soit une hausse d’environ 85 millions à changes constants (+4%) par rapport au ROC publié en 2017 ». « Contrairement aux craintes d’un avertissement (sur résultats) dû aux gilets jaunes, Carrefour a même indiqué que son bénéfice opérationnel courant pour 2018 devrait atteindre 1,93 milliard d’euros, contre 1,86 milliard attendus par le consensus », une performance qui, selon nous, « a été essentiellement tirée par un rythme soutenu de réductions de coûts », ont précisé les analystes de Bryan Garnier.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Six supermarchés sur dix sont équipés de caisses en libre-service

Une étude informe que 57% des magasins français sont équipés de caisses en libre-service. En tout, les achats sans passer…

15/07/2019 16:00

L’Unaf et Action Logement s’associent pour aider les salariés en difficulté

Les deux organisations ont signé une convention pour un meilleur accompagnement des employés en difficulté dans l'accès au logement.

15/07/2019 14:35

En vacances à la plage, gare aux contrefaçons

L'association française de lutte contre la contrefaçon a lancé lundi sa campagne estivale pour inciter les vacanciers à la vigilance…

15/07/2019 13:29

Indemnités de licenciement : quels barèmes pour les autres pays européens ?

La Cour de cassation rendra son avis sur le barème prud'homal mercredi. Comme en France, d'autres pays européens disposent de…

15/07/2019 10:19

L’ « open banking » est-il le futur de la banque ?

Le monde de la banque évolue et les services financiers pourraient être défaits, assemblés et proposés par de nouveaux acteurs,…

15/07/2019 08:50

Affaire Aristophil : une deuxième condamnation de conseillers relance les espoirs des épargnants lésés

Après un courtier condamné en mai, c’est au tour d’un conseiller en gestion de patrimoine d’être jugé fautif de manquements…

15/07/2019 08:00