Natixis écope de 3 millions d’euros d’amende mais maintient qu’il n’y a « pas eu d’atteinte à l’intérêt financier des porteurs ».

Deux filiales de Natixis ont été sanctionnées au total à 3 millions d’euros par la Commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour « manquement à leurs obligations professionnelles », a annoncé jeudi le gendarme boursier.

Une amende de 2 millions d’euros a été infligée à la société de gestion de portefeuille Natixis Investment Managers International au titre de « manquements relatifs à l’information communiquée aux porteurs ainsi qu’à la gestion des conflits d’intérêts », selon un communiqué de l’AMF.

L’amende est supérieure à ce qu’avait requis le représentant du Collège de l’AMF fin juin, soit 1,5 million d’euros au total contre les deux filiales.

A LIRE >>> La débâcle boursière de Natixis liée au mode de gestion peu orthodoxe de sa filiale H2O AM

Une sanction d’un million d’euros vise Natixis Asset Management Finance « pour avoir méconnu l’obligation d’agir de manière honnête, loyale et professionnelle dans l’intérêt des porteurs » dans une affaire qui porte sur des sujets financiers très complexes.

« Une information inexacte et imprécise aux porteurs »

Natixis « se donne le temps de bien analyser la décision, mais se réserve évidemment la possibilité d’un appel » devant le Conseil d’Etat, a indiqué à l’AFP Dan Benguigui, avocat de l’établissement bancaire, filiale cotée du groupe bancaire mutualiste BPCE. « Il n’y a eu aucune sanction de nature disciplinaire, ce qui est extrêmement rare », s’est-il félicité, soulignant qu’il n’y avait « pas eu d’atteinte à l’intérêt financier des porteurs ».

L’affaire porte sur la gestion des garanties financières versées en espèces dans le cadre d’opérations de cessions temporaires de titres qui sont, explique l’AMF, des « techniques de gestion efficace du portefeuille visant à augmenter la performance d’un fonds, au bénéfice des porteurs, sans augmenter le niveau de risque supporté par ces derniers ».

A LIRE >>> Sicav ISR: comment reconnaître les « vrais » fonds socialement responsable

La Commission des sanctions a considéré que « Natixis Investment Managers International avait, d’une part, délivré une information inexacte et imprécise aux porteurs relative à ces opérations et d’autre part, méconnu son obligation de gérer les conflits d’intérêts ».

Elle a retenu à l’égard de Natixis Asset Management Finance « l’existence d’un manquement à l’obligation d’agir de manière honnête, loyale et professionnelle dans l’intérêt des porteurs, ces derniers n’ayant pas été informés de la rémunération perçue par elle », selon le communiqué.

Natixis « ne partage pas l’analyse de la Commission des sanctions » sur les exigences d’informations qui doivent être apportées aux porteurs au regard de cette rémunération complémentaire générée par ce type d’opérations, indique Me Benguigui.

La décision intervient dans un « domaine, où il y a peu de jurisprudence et de repères qui permettent de bien comprendre ce qui est attendu du régulateur » en termes d’exigences d’information, observe l’avocat. 

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Immobilier : espaces extérieurs, pièce de télétravail, accès internet… Quelles évolutions dans les priorités des acheteurs ? 

La crise sanitaire et le confinement ont modifié les priorités et les volontés des futurs acquéreurs, selon l’Observatoire du Moral…

02/06/2020 12:40

Tickets restaurants : quels changements à partir du 2 juin?

A partir de ce mardi 2 juin, les règles d’utilisation des tickets restaurant change. Le plafond de paiement passe notamment…

02/06/2020 10:47

Frais bancaires : Bruno Le Maire souhaite « améliorer le dispositif » de plafonnement pour les ménages les plus modestes

L’épidémie de coronavirus a généré des difficultés économiques pour de nombreux ménages. Le gouvernement songe donc à renforcer le plafonnement…

02/06/2020 09:31

Sondage: les Français craignent davantage le chômage que la Covid-19

Le déconfinement a inversé la tendance: désormais, les Français ont plus peur des conséquences économiques de la crise sanitaire que…

01/06/2020 17:25

Energie: le prix du gaz baisse de 2,8%

À compter du lundi 1er juin, les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie diminuent en moyenne de 2,8 %.

01/06/2020 15:56

Télétravail: quels sont les frais pris en charge par l’employeur?

Beaucoup de Français sont passés au télétravail en raison de l’épidémie de Covid-19. Le gouvernement a mis au point un…

01/06/2020 15:25