Placements: les foncières en tête des performances sur 20 ans, mais a quel prix !

Actions et les foncières cotées se détachent du lot quand on examine la performance des placements, note l’Institut de l’épargne immobilière et foncière.

« Les actions et les foncières cotées sont en tête des placements les plus performants mais également les plus volatils, a analysé l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF). Crédit: iStock.

Comment se compare la performance des placements sur longue période ? C’est à cette question que répond chaque année l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF).

Pour cela, l’organisme calcule le taux de rentabilité interne (TRI) qui tient compte des flux d’entrée avec frais, des revenus intermédiaires, comme les loyers pour l’immobilier ou les dividendes pour les actions, et des flux de sortie.

A LIRE >>> Sicav ISR: comment reconnaître les « vrais » fonds socialement responsable

Des paramètres proches

Sur toutes les périodes, « les actions et les foncières cotées sont en tête des placements les plus performants mais également les plus volatils, donc les plus risqués », indique l’IEIF.

Sur très longue période (40 ans), les deux catégories présentent des paramètres très proches : 13,7 % de performance et 24,2 % de volatilité pour les actions, contre respectivement 13,3 % et 24,4 % pour les foncières.

A LIRE >>> Un gérant français spécialiste des matières premières entrevoit de nouveaux records sur l’or dans les prochains mois

Sur un horizon plus court, si la volatilité reste comparable, les actions présentent des niveaux de performance de 9,6 % sur dix ans et de 7,5 % sur vingt ans, très significatifs, mais inférieurs toutefois à ceux des foncières, qui sont de 11,7 % sur dix ans et de 12,6 % sur vingt ans.

Sur le même thème

Conseils Bourse placements financiers

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique