Privatisation de la Française des jeux: vous pourrez acheter des actions à partir du 7 novembre

Du 7 au 20 novembre, les Français pourront prendre des parts dans l’entreprise privatisée.

Avec la mise en bourse de l'entreprise, la part de l'État passera de 72% à 20% du capital. Crédit: iStock.

Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie l’annonce dans le JDD du 13 octobre : ce sera bientôt le moment d’acheter des actions de la Française des jeux. La privatisation de l’entreprise va bientôt se lancer et avec elle la souscription ouverte à tous les Français. Du 7 au 20 novembre, il sera donc possible d’acheter des actions de la FdJ.

Avec la mise en bourse de l’entreprise, la part de l’État passera de 72% à 20%. « Cette privatisation va permettre à l’entreprise de se développer et de donner son plein potentiel », a défendu le ministre dans le journal. Il prévoit de tirer de cette opération plus d’un milliard d’euros. Bruno Le Maire affirme également vouloir faire de la privatisation un « succès populaire ».

A LIRE >> Privatisation de la FDJ : ça peut vous rapporter gros?

Pour dix actions achetées, une gratuite

Le ministre annonce ainsi une décote de 2% sur le prix de chaque action pour les particuliers qui souhaitent entrer au capital de la Française des jeux. Mais ce n’est pas tout, il veut également mettre en place un bonus pour ceux qui investissent : « pour les particuliers, sous réserve de validation par l’Autorité des marchés financiers, une action gratuite sera accordée pour dix actions achetées, si ces actions sont conservées dix-huit mois », annonce Bruno Le Maire au JDD.

Sur le même thème

bourse La FDJ en Bourse

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique