Française des Jeux: le compte à rebours est lancé pour la privatisation

La Française des Jeux a lancé vendredi le compte à rebours pour sa privatisation, annonçant que l’Autorité des marchés financiers (AMF) avait approuvé son document de base, première étape formelle en vue de son introduction en Bourse le 7 novembre.

« Avec ce projet de privatisation, c’est une nouvelle page de l’histoire de notre entreprise qui s’ouvre », a souligné dans un communiqué Stéphane Pallez, PDG de l’opérateur de jeux détenu à 72% par l’Etat.

A LIRE >>> Introduction en Bourse de la Française des jeux : une opportunité pour l’investisseur individuel ?

« Notre ambition est de renforcer notre position de premier opérateur de loterie et de paris sportifs en France, et de devenir un acteur international de référence dans le secteur des jeux et des services », met en avant la dirigeante en poste depuis 2014 et qui vient d’être reconduite dans ses fonctions.

La FdJ a fait état vendredi de « l’approbation de son document d’enregistrement par l’Autorité des marchés financiers, en date du 17 octobre ».

Cette approbation « constitue la première étape du projet de privatisation de FDJ par voie d’introduction en bourse sur le marché réglementé d’Euronext, à Paris. La réalisation définitive de cette opération est soumise à l’approbation par l’AMF du prospectus relatif à l’opération et à des conditions de marchés favorables », tient à préciser le groupe.

Plus d’un milliard d’euros d’objectif

Mi-octobre, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire avait annoncé que les investisseurs privés comme le grand public pourraient souscrire des actions Française des Jeux entre le 7 et le 20 novembre. »Je souhaite que cette privatisation soit un succès populaire et que le plus grand nombre y participe », avait-il souligné. Le gouvernement souhaite tirer « plus d’un milliard d’euros » de cette privatisation, a indiqué récemment Stéphane Pallez.

En 2018, la FdJ, deuxième loterie européenne et quatrième mondiale, a engrangé 15,8 milliards d’euros de mises, soit une progression de 4,4% sur un an et de 28% en quatre ans. L’Etat continuera de toucher l’intégralité des recettes fiscales et sociales versées par la Française des Jeux, soit quelque 3,5 milliards d’euros par an.

A LIRE >>> La Française des jeux bientôt en Bourse : vous avez tout intérêt à vous y intéresser

« Pour les particuliers, sous réserve de validation par l’Autorité des marchés financiers, une action gratuite sera accordée pour dix actions achetées, si ces actions sont conservées 18 mois. Je souhaite par ailleurs qu’une décote de 2 % sur le prix de l’action achetée soit appliquée », avait précisé Bruno Le Maire. En outre, 10% des titres cédés par l’Etat seront proposés aux salariés et aux anciens salariés, à des conditions préférentielles.

La loi Pacte, adoptée en avril et qui a ouvert la voie à un vaste programme de cession d’actifs, a autorisé le transfert au privé de la majorité du capital de l’opérateur de jeux, tandis que l’Etat restera actionnaire minoritaire à hauteur de 20% au minimum.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP
Mots-clés : La FDJ en Bourse

Articles récents

Consommation: Amazon cherche à séduire les étudiants avec un abonnement spécial

Le site de e-commerce a lancé un abonnement à moyen prix à destination des étudiants. Quasiment tous les services Amazon…

11/11/2019 16:48

Privatisation de la FDJ: les particuliers se sont rués sur les actions, un tiers est déjà réservé

Près d’un tiers des actions réservées aux petits épargnants ont déjà trouvé preneur. Toutes les actions destinées aux investisseurs institutionnels…

11/11/2019 15:32

Revenu universel d’activité: les pistes du gouvernement pour fusionner RSA, APL et prime d’activité

Le chantier du revenu universel d’activité est encore loin d’être achevé. Un document du ministère des Solidarités et de la…

11/11/2019 14:26

Les jeunes européens ont jusqu’au 18 novembre pour tenter de gagner l’un des 20 000 titres de transport offerts par l’Union européenne

Pour faire un tour de l’Europe à moindres frais et pour faire voyager les jeunes, l’Union européenne offre 20 000…

11/11/2019 14:12

Près de Grenoble, La Poste lance une 2e ligne régulière de livraison de colis par drone

Le drone est concrètement lancé à partir d'un camion spécialement aménagé. Il peut parcourir jusqu'à 15 kilomètres et porter jusqu'à…

11/11/2019 12:55

Garde d’enfants: un bug de Pajemploi fait perdre des centaines d’euros, des milliers de familles lésées

Une simplification bienvenue a été introduite dans le versement de l’allocation de complément du mode de garde. Mais la transition…

11/11/2019 11:04