Privatisation de la FDJ: des arnaques se sont déjà mises en place

Des sites frauduleux profitent de la privatisation de la Française des Jeux pour extorquer des informations aux particuliers intéressés. Des sites sans aucune assise légale.

L'ouverture des réservations des actions de la FDJ se fera le jeudi 7 novembre. Crédit: SIPA

La privatisation de la Française des Jeux (FDJ) approche à grands pas et les arnaqueurs profitent déjà de l’aubaine pour mettre en place des escroqueries. Comme le relate le site MoneyVox, l’Autorité des marchés financiers (AMF) vient de mettre à jour sa liste noire regroupant des sites Internet frauduleux qui proposent de faux placements au grand public. Ces sites dissimulent de fausses sociétés, et n’ont aucune autorisation des autorités pour vendre des placements ou des actions.

Ainsi, le site Gestion Epargne, disponible à l’adresse « placement2019.fr/fdj », présente la privatisation de l’opérateur de loterie et de jeux à gratter comme une « opportunité en or » et comme « la bonne affaire de l’année pour les investisseurs ». S’il n’extorque pas d’argent, ce site est par contre très intéressé par vos coordonnées personnelles (nom, prénom, téléphone, email) pour obtenir « nos conseils pour investir dès maintenant », qui permettront surtout de vous recontacter plus tard pour d’autres sollicitations frauduleuses. Un détail doit vous mettre la puce à l’oreille : le site ne dispose d’aucun onglet indiquant des mentions légales.

A LIRE >>> Prix de l’action, ouverture du capital… Comprendre l’introduction en Bourse de la FDJ en trois points

Fourchette de prix

Pour rappel, l’ouverture de la réservation des actions de la FDJ se fera à partir de jeudi 7 novembre, jour où une fourchette de prix pour l’action sera dévoilée. La clôture de l’offre interviendra le 19 novembre : c’est à ce moment-là que le prix de l’action sera connu, selon l’offre et la demande. La cotation boursière débutera le 21 novembre.

A LIRE >>> Ce que nous apprend le document d’enregistrement de la FDJ approuvé par l’Autorité des marchés financiers

« Pour passer votre ordre d’achat, contactez votre intermédiaire financier habituel (banque, établissement de crédit, courtier en ligne ou société de bourse). Nous attirons votre attention sur la nécessité de détenir un compte-titres ou un Plan d’épargne en actions (PEA) pour pouvoir passer un ordre d’achat », indique le site d’information officiel sur la privatisation fdj-devenir-actionnaire.com.

Sur le même thème

La FDJ en Bourse placement

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique