Le spécialiste du travail temporaire Mare Nostrum réussit son entrée en Bourse

Face à l’intérêt des investisseurs particuliers le groupe spécialisé dans le travail temporaire Mare Nostrum leur a alloué 33% des actions proposées, au lieu des 10% initialement prévus.

Mare Nostrum a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 149 millions d'euros (+23%). Crédit: iStock.

Le groupe spécialisé dans le travail temporaire et le recrutement, Mare Nostrum, a annoncé lundi le succès de son entrée en Bourse, l’appétit des investisseurs lui ayant permis d’augmenter le nombre de titres proposés à cette occasion. L’entreprise grenobloise a pu lever 7,9 millions d’euros, après exercice intégral de la clause d’extension, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Les titres mis en vente ont été cédés au prix unitaire de 5,24 euros, soit dans le bas de la fourchette annoncée (entre 4,96 euros et 5,78 euros). Ils pourront être négociés sur Euronext Growth à compter de mercredi. L’opération valorise l’entreprise à 39,7 millions d’euros.

A LIRE >>> Bon démarrage en Bourse pour la FDJ mais cela va-t-il durer?

Les fondateurs conservent 81,4%

Devant l’intérêt des investisseurs physiques – leur demande a dépassé de 6,8 fois le montant des titres offerts – Mare Nostrum a décidé de leur allouer 33% des actions proposées, au lieu des 10% initialement prévus.

Les familles fondatrices (les Cuynat, les de Vignemont et les Hueber), qui détenaient jusqu’ici la totalité du capital, voient leur participation cumulée revenir à 81,4%.

Spécialisé sur certains créneaux du travail temporaire, comme celui de la montagne et des grands travaux, Mare Nostrum a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 149 millions d’euros (+23%), essentiellement avec des entreprises petites et moyennes (PME) ou de taille intermédiaire (ETI).

Sur le même thème

Actualités marchés financiers Introductions en Bourse

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique