Dassault Systèmes affiche ses ambitions dans la santé

Le géant français du logiciel Dassault Systèmes, qui a publié un bénéfice net en hausse de 8% sur l’année 2019, a annoncé vouloir se développer dans les prochaines années dans le domaine de la santé, de la ville et des territoires.

« Nous avons passé trente années à digitaliser les objets » dans l’industrie aéronautique et automobile notamment, a expliqué Pascal Daloz, nommé directeur général délégué du groupe spécialiste notamment de la modélisation en trois dimensions. « Nous proposons les vingt prochaines années de digitaliser la santé et peut-être le territoire et ses infrastructure », a-t-il déclaré dans un briefing téléphonique avec des journalistes.

A LIRE >>> La Bourse de Paris poursuit sa remontée, aidée par les décisions chinoises

Le domaine de la santé représente aujourd’hui 20% du chiffre d’affaires de Dassault Systèmes, notamment grâce à l’acquisition du groupe américain Medidata, spécialisé dans le suivi des essais cliniques. « Mais si on se projette à terme, on peut recréer un équivalent Dassault Systèmes uniquement » dans ce secteur, dont « la numérisation est en retard comparativement à l’industrie, a dit M. Daloz.

+8% de bénéfice net en 2019

Si Dassault Systèmes s’est déjà développé dans la formulation de médicaments et la modélisation d’instruments médicaux, « tout le secteur de la pratique médicale a besoin de la numérisation », a souligné le directeur général délégué.

Dassault Systèmes parie ainsi sur le concept de « jumeau numérique », qui doit permettre par exemple « de visualiser, tester, comprendre et prédire l’invisible, de l’effet qu’ont les médicaments sur une maladie aux résultats d’une opération chirurgicale ».

A LIRE >>> Zone euro: la croissance du secteur privé revue à la hausse en janvier

Le domaine de l’aménagement et des territoires représente aujourd’hui « 10% » du chiffre d’affaires, mais il a lui aussi un gros potentiel de croissance, a estimé M. Daloz. « Les villes de demain ont besoin de jumeau numérique: vous ne savez pas développer un véhicule autonome » ou des « services de mobilité » sans « jumeau numérique » du territoire, a-t-il indiqué.

Dassault Systèmes a réalisé un bénéfice net en hausse de 8% sur l’année 2019 (données IFRS) à 615,3 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires en progression de 15,5% à 4,0182 milliards d’euros. Le bénéfice net par action, l’indicateur de référence du groupe, augmente de 7% à 2,34 euros (données IFRS), malgré un recul de 5% à 0,69 euros au quatrième trimestre.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Léger rebond du CAC 40 sur fond de prudence des marchés

Le CAC 40 s’est adjugé 0,62% aujourd’hui. Un rebond salutaire après la déconvenue de lundi, mais les marchés restent prudents…

23/09/2020 18:47

Action Logement va donner 300 millions d’euros de plus à Bercy

La facture s’alourdit pour la trésorerie d’Action Logement : le gouvernement ne lui versera pas d’aide compensatoire, ce qui portera…

23/09/2020 16:53

Banques : la Société générale va fusionner avec le Crédit du Nord, au grand désarroi des syndicats

La Société générale annonce mercredi 23 septembre son projet de rapprochement avec le Crédit du Nord pour créer une nouvelle…

23/09/2020 16:14

Performances boursières : n’oubliez pas d’intégrer les dividendes !

A chaque choc boursier, la même question revient inévitablement : les actions constituent-elles un bon placement ? Sans remettre nécessairement en cause…

23/09/2020 16:00

Paris remporte encore une manche contre le meublé touristique

Une décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) rendue le mardi 22 septembre donne raison à la…

23/09/2020 14:13

La Macif et Aésio vont créer ensemble un nouvel acteur de l’assurance mutualiste en 2021

Le rapprochement des assureurs Macif et Aésio doit se concrétiser le 1er janvier 2021, pour la création d’un nouvel acteur…

23/09/2020 12:13