Un fonds d’investissement spécifique pour relancer le secteur de la restauration

Un fonds d’investissement spécifique va être créé pour venir soutenir l’activité du secteur de la restauration, durement touché par la pandémie de coronavirus. Il oscillera entre 800 000 euros et un milliard.

Le fonds servira à entrer au capital de quelques centaines de petits établissements. Crédit: iStock.

Le ministère de l’Économie a donné son accord à la mise en place d’un fonds d’investissement spécifique afin d’aider le secteur de la restauration à redémarrer, indique RTL. Doté d’une enveloppe de 800 millions à un milliard d’euros, le fonds permettra aux professionnels de disposer du capital suffisant pour relancer leur activité. Depuis la mi-mars, les restaurants, cafés et bars sont en effet contraints de rester portes closes.

Et si le déconfinement progressif de la France débutera le 11 mai, ces établissements devront encore patienter avant de pouvoir accueillir des clients. Si la date du 15 juin a été avancée par plusieurs médias, elle n’a pas été confirmée par le gouvernement. 

Une entrée au capital

Selon RTL, l’argent ne servira ni à permettre aux professionnels d’emprunter de l’argent ni à bénéficier d’une avance. Le fonds servira à entrer au capital de quelques centaines de petits hôtels-restaurants répartis sur tout le territoire français.

A LIRE >> Budget: le gouvernement veut déplafonner les tickets restaurant

Quid de l’argent ? Il proviendra des caisses de l’État, des régions (les Hauts-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes ont fait savoir qu’elles souhaitaient participer à ce fonds) et des assureurs. Selon le ministère du Travail, ce fonds pourra également récolter l’argent des tickets restaurant périmés et non utilisés. Après la crise de 2008, des plans de sauvetage avaient également été mis sur pied. À l’époque, ils visaient à soutenir l’industrie automobile et les banques.

Sur le même thème

Argent Budget Coronavirus

Réactions et commentaires

Sur la même thématique