Se connecter S’abonner

4 règles pour constituer un portefeuille boursier

De nombreux particuliers ont investi en Bourse pour la première fois au cours des dernières semaines. Voici quatre règles à suivre pour constituer un portefeuille boursier sur le long terme.

Près de 150.000 personnes ont investi pour la première fois en Bourse au cours des semaines de confinement. La plupart d’entre elles ont conservé les titres acquis, preuve peut-être qu’ils vont poursuivre leurs investissements. Voici quatre règles à respecter pour constituer un portefeuille boursier.

Investissez l’argent dont vous n’aurez pas besoin à court terme

L’investissement en Bourse comporte un risque de perte en capital, il ne faut donc jamais placer en actions de l’argent dont vous aurez besoin pour un projet immobilier, payer les études des enfants, etc.

Il est recommandé de placer en actions que la partie de son épargne dont on n’aura pas besoin à court terme en cas de coup dur, afin de ne pas impacter son niveau de vie en cas de pertes.

Fixez-vous un horizon de placement

Acheter des actions nécessite de se fixer un horizon de placement dans la mesure où la Bourse est soumise à de nombreux aléas (cycles conjoncturels, événements naturels, …) et à une forte volatilité.

Plus l’horizon sera long, notamment au-delà de cinq ans, plus l’investissement en actions, – la valorisation des perspectives bénéficiaires des entreprises et de leurs fondamentaux -, prend du sens.

Toutes les études le démontrent, les actions constituent le placement le plus rémunérateur à long terme.

Se fixer un horizon long permet également de ne pas sur-réagir lorsque les marchés sont soumis à des pressions baissières.

Définissez votre profil d’investisseur et la stratégie inhérente

Vous devez réfléchir au niveau de risque que vous êtes prêt à prendre, et au type de placement qui correspond à votre sensibilité.

La cote se compose de sociétés au profil et au degré de risque très différents : de grands groupes à la croissance régulière (qui composent le CAC 40), des valeurs dites « de fond de portefeuille », des valeurs de rendement, des jeunes sociétés dynamiques, des « small caps », des actions spéculatives, ….

A vous de décider dans la composition de votre portefeuille si vous voulez mettre une dose de risque ou pas, et si oui, à quelle hauteur.

Diversifiez vos titres

La diversification constitue un moyen de limiter les risques. Plus vous posséderez de titres différents dans votre portefeuille, plus le risque lié à chacun sera lissé par les autres. Par exemple, si une de vos actions chute brutalement, l’effet sur l’ensemble du portefeuille sera d’autant moins fort que vous possédez un grand nombre de titres.

A ce propos, il ne faut pas investir dans des titres qui appartiennent au même secteur, – acquérir à la fois des titres Air France-KLM et Airbus par exemple -, car ils réagissent aux mêmes indicateurs.

A LIRE>>> « Il y a des règles immuables à suivre pour investir en Bourse »

Plus votre budget sera élevé, plus il vous sera facile de diversifier votre portefeuille et de le rendre performant et cohérent.

A mesure que vous commencerez à bien appréhender le monde de la Bourse, vous pourrez augmenter la taille du portefeuille et accroitre sa diversification en acquérant des actions de marchés étrangers. A la diversification sectorielle, vous ajouterez ainsi une diversification géographique.