Se connecter S’abonner

Top 5 des erreurs à éviter quand on se lance en bourse

Le contexte actuel vous donne des envies de trader. Pour vous lancer en bourse, sans commettre certaines erreurs, découvrez les conseils de Guillaume Graf, trader indépendant. 

bureau

La crise financière vous donne envie de vous lancer en bourse. En effet, vous êtes peut être comme les « 150 000 nouveaux investisseurs qui ont acheté des actions du SBF 120 » recensés par l’AMF en mars dernier. Malgré les turbulences des marchés boursiers, les particuliers ont réalisé « quatre fois plus d’achats d’actions françaises au mois de mars 2020« , selon l’autorité.

Vous ne savez pas comment vous y prendre, vous n’avez pas envie de commettre certaines erreurs ? Découvrez les conseils de Guillaume Graf, trader indépendant, qui prodigue ses conseils sur sa chaîne Youtube.

1- Partir sans formation

Beaucoup de nouveaux investisseurs partent avec enthousiasme à la conquête des marchés financiers. Mais malheureusement avec un socle de formation assez pauvre au final, voire inexistant ! Comme on ne forme pas un médecin sur le tas, on ne forme pas non plus un investisseur / trader sans une formation solide et une expérience terrain concluante.

2- Miser une grande partie de son capital sur un seul actif

Une des principales erreurs est de miser une grande partie de son épargne dans 1 ou 2 actifs. Le manque de diversification augmente le risque en cas de défaillance de l’actif en question. Or, l’investissement n’a rien d’un jeu de Casino ! Ne misez pas plus de 2% de votre capital sur une opération boursière en y allant progressivement.

3- Investir dans des entreprises ou actifs que vous connaissez peu

Il est tentant d’investir dans les entreprises ou actifs qu’on aime. Cependant ne pas les connaître peut se révéler un piège : l’affect pouvant provoquer un déni de la réelle valeur de l’actif. Intéressez-vous à la santé financière de l’entreprise et assurez-vous de bien maîtriser son activité et son marché avant tout investissement.

4- Choisir un courtier qui est black-listé par l’AMF

Le courtier est un passage obligé pour ouvrir un compte-titres (de type PEA) ou un compte sur produits dérivés (CFD, ETF, Warrants,…) suivant le type de gestion que vous recherchez (long terme ou court terme).
Sur Internet vous trouverez beaucoup d’offres alléchantes. Hélas parmis elles beaucoup d’arnaques.
Pour les repérer, deux indices :
– ces courtiers sont souvent domiciliés dans des paradis fiscaux (Chypres, Hong-Kong, etc)
– leurs noms figurent sur la liste noire tenue par l’AMF.

Etre pressé d’investir

Vos économies dorment sur un compte en banque et vous vous dites qu’il est temps de les placer pour générer du revenu. C’est une excellente idée. Ceci-dit, placer son argent à la va-vite par peur de manquer un mouvement de reprise peut se révéler au final une très mauvaise décision. Soyez méthodique et patient.