Se connecter S’abonner

La Bourse de Paris démarre la séance dans le vert

Dans le sillage de Wall Street, la Bourse de Paris entame la séance en territoire positif, toujours portée par la perspective de voir l’économie repartir.

La Bourse de Paris a débuté la séance largement dans le vert en s’adjugeant plus de 1% à l’ouverture, s’installant au-dessus des 4.900 points, convaincue par les signes de reprise économique. La veille, le CAC 40 avait fini en hausse de 2,02% à 4.858,97 points.

Wall Street a fini en hausse dans la soirée également portée par la perspective de voir l’économie repartir progressivement.

Les indices européens sont portés par « l’espoir que les tensions sino-américaines ne soient qu’un feu de paille et que le redémarrage de l’économie se fasse sans accroc », anticipe John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

« Depuis les plus bas de mars, les marchés regagnent progressivement le terrain perdu, grâce à la combinaison d’un assouplissement illimité des banques centrales et les perspectives de relances budgétaires de grande ampleur », explique pour sa part Michael Hewson, responsable de l’analyse marchés chez CMC Markets.

Les actions sont en outre poussées par des indicateurs économiques « meilleurs qu’attendu » et « l’optimisme de la réouverture des commerces », qui « attirent les capitaux vers les actifs et les devises plus risqués » souligne quant à lui Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote Bank.

Des risques relégués au second plan

Ni les tensions sino-américaines, ni les manifestations contre le racisme qui se poursuivent aux Etats-Unis ni l’expansion du coronavirus en Amérique latine ne ralentissent la remontée des marchés.

« Malgré une augmentation du nombre de risques, les marchés continuent de progresser et évoluent pour un certain nombre, en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, sur leurs plus hauts niveaux depuis près de 3 mois », observe Vincent Boy, analyste marché chez IG France.

« La décorrélation entre les marchés financiers et l’économie augmentent mais l’espoir de voir de nouveau soutiens monétaires permet aux marchés d’en oublier les risques », explique-t-il.

Ainsi, la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne jeudi sera suivie avec attention par les investisseurs.

A LIRE>>> Bourse : que faire avec un budget de 5 000 euros ?

Pour la séance du jour, les investisseurs attendent les indices PMI dans les services en zone euro et aux Etats-Unis.

L’activité dans les services en Chine a connu en mai son plus fort rebond depuis 10 ans selon l’indice PMI indépendant. C’est la première fois depuis janvier qu’il est en territoire positif.

Les valeurs à surveiller

Axa : l’assureur a annoncé que l’épidémie de Covid-19 aurait un impact de 1,5 milliard d’euros après impôts sur son résultat opérationnel.

Renault, dont le gouvernement français a validé mardi un prêt garanti de 5 milliards d’euros, a vu la recommandation sur son titre relevée de « neutre » à « achat » par Goldman Sachs.

EDF : le groupe a annoncé avoir notifié la résiliation de leurs contrats d’achat d’électricité nucléaire à Total Direct Energie, Alpiq et Gazel, qui avaient considéré que la crise sanitaire constituait un cas de force majeure pour suspendre ces contrats.