Coronavirus : Adidas voit ses ventes redécoller en Chine

Preuve d’un retour progressif à la normale, l’équipementier sportif allemand a vu ses ventes progresser au mois de mai en Chine. Il s’attend à un chiffre d’affaires dans le pays au deuxième trimestre équivalent à celui de l’an dernier.

Tous les magasins en propre ou franchisés d'Adidas ont rouvert en chine, son premier marché au monde, depuis la mi-avril. Crédit: iStock.

L’équipementier sportif allemand Adidas a vu ses ventes à nouveau progresser au mois de mai en Chine tandis que deux-tiers de ses magasins ont rouvert dans le monde, indiquant un retour à la normale après la paralysie liée au coronavirus.

En Chine, son premier marché au monde et où tous ses magasins propres ou franchisés ont rouvert depuis la mi-avril, « les ventes ont progressé en mai », a annoncé l’équipementier sportif dans un communiqué.

Certes, la clientèle était « plus faible en mai qu’au même mois de l’année précédente », mais « les clients ont acheté davantage et le commerce en ligne a augmenté de façon extraordinaire », ce qui a plus que compensé la faible fréquentation des magasins, a-t-il expliqué.

En raison d’un retour à la croissance plus rapide que prévu en Chine, le groupe d’Herzogenaurach s’attend désormais à ce que son chiffre d’affaires dans ce pays atteigne au deuxième trimestre approximativement le niveau de l’année précédente.

Des magasins encore fermés en Amérique du Nord

En Europe, environ « les trois quarts des magasins sont ouverts », la plupart du temps avec des horaires d’ouverture plus courts qu’avant, ajoute le groupe.

A LIRE>>> Coronavirus : Bruno Le Maire anticipe une récession de 11% cette année

La moitié des magasins sont de leur côté ouverts en Russie, mais bien moins de la moitié en Amérique du Nord et en Amérique latine.

En dépit de ce redémarrage, Adidas a conservé sa prévision de fin avril selon laquelle ses ventes à taux de change constants devraient chuter de plus 40% d’avril à juin, en comparaison annuelle.

Sur le même thème

bourse Coronavirus marchés financiers

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique