Rémy Cointreau : des résultats annuels pénalisés par la crise, des prévisions revues à la hausse

Le groupe de spiritueux a publié des résultats 2019/2020 en baisse, pénalisés par la pandémie et par des facteurs propres. Il se montre plus confiant pour l’exercice en cours, et a même légèrement relevé ses prévisions.

Le bénéfice net du groupe de spiritueux s’est élevé pour l'exercice 2019/2020 (clos le 31 mars) à 113,4 millions d'euros, en repli de 28,4%. Crédit: iStock.

Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau a été pénalisé pour son exercice 2019/2020 clos le 31 mars dernier par les effets de la pandémie qui a fortement limité la consommation de spiritueux, mais aussi par « des menaces de taxes à l’importation aux Etats-Unis, et une certaine instabilité géopolitique mondiale ».

Sur la base d’un chiffre d’affaires de 1,02 milliard d’euros, en baisse de 9% et de 11,2% à périmètre et devises constants, le résultat opérationnel courant a baissé de 18,6% à 215,1 millions d’euros. Ce qui fait ressortir une marge opérationnelle courante de 21% (contre 23,5% un an auparavant).

Des « coûts de structure ainsi que la poursuite des investissements stratégiques en communication ont pesé sur la rentabilité », précise le groupe.

Le bénéfice net, quant à lui, s’est replié de 28,4% pour atteindre 113,4 millions d’euros.

« Les conséquences de décisions spécifiques au groupe, telles que les évolutions de réseaux de distribution en Europe et le désengagement de certains contrats de distribution de marques partenaires », expliquent aussi les résultats d’une année « atypique », indique la direction de Rémy Cointreau.

A LIRE>>> Pour Florian Allain, « la thématique du rendement reste une option attrayante en Bourse »

Malgré un contexte incertain, le groupe se montre confiant dans ses perspectives pour les semaines à venir. Il a légèrement relevé son objectif de chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2020/2021 (avril à juin) pour lequel il table désormais sur un recul organique de 45% contre une fourchette comprise entre 50 et 55% préalablement. Remy Cointreau anticipe un repli organique du résultat opérationnel courant compris entre 45 et 50% pour le premier semestre 2020/2021, mais il s’attend à « une forte reprise » pour le reste de l’exercice « portée par la Chine et les Etats-Unis ».

Sous réserve de l’approbation de l’assemblée générale des actionnaires, prévue le 23 juillet, le groupe proposera un dividende de 1 euro par action au titre de l’exercice 2019/2020 contre un dividende de 2,65 euros l’an dernier, un montant qui incluait un dividende exceptionnel de 1 euro. Au cours actuel, il fait ressortir un rendement de 0,8%.

Sur le même thème

bourse marchés financiers

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique