Maisons du Monde obtient un prêt garanti par l’Etat de 150 millions d’euros

Le distributeur de meubles et d’objets de décoration a obtenu un prêt garanti par l’Etat de 150 millions d’euros. De quoi renforcer sa structure financière et affronter la crise économique qui s’annonce.

Le prêt a été conclu avec un syndicat de six groupes bancaires. Crédit: iStock.

La liste des entreprises cotées qui obtiennent un prêt garanti par l’Etat (PGE) pour faire face aux conséquences de la pandémie sur leur activité s’allonge. C’est au tour du distributeur de meubles et d’objets de décoration, Maisons du Monde, d’en obtenir un.

Son montant s’élève à 150 millions d’euros. Le prêt est garanti à hauteur de 90% par l’Etat français, et a été conclu avec un syndicat de six groupes bancaires : Groupe Crédit Agricole, Groupe BPCE, Groupe Société Générale (coordinateurs), Groupe CM-CIC, HSBC et BNP Paribas. D’une maturité d’un an, il est assorti d’une option d’extension pouvant aller jusqu’à cinq ans supplémentaires, soit juin 2026.

Ce prêt va renforcer la trésorerie du groupe qui avait terminé le premier trimestre 2020 avec une situation de liquidité de 222 millions d’euros, « grâce notamment au tirage de deux lignes de crédit renouvelables pour 150 millions d’euros ».

Une structure financière renforcée

Le groupe a également annoncé avoir négocié « avec succès la suspension de son covenant financier pour les deux périodes de test restantes (juin 2020 et décembre 2020) de sa facilité de crédit senior de 200 millions d’euros, qui arrive à échéance au deuxième trimestre 2021 ».

Autant de nouvelles qui permettent au distributeur spécialisé de se montrer plus serein pour aborder les mois à venir. « Le Prêt Garanti par l’Etat que nous avons négocié, ainsi que la suspension de notre covenant bancaire, nous renforcent davantage au moment où nous sortons d’un confinement de deux mois dans tous les marchés où nous opérons en raison de la pandémie de Covid-19. Conjuguée à la poursuite du plan de protection de la trésorerie et de maîtrise des coûts, cette mesure améliore la liquidité du Groupe et nous permet donc de gagner en marge de manœuvre afin de pouvoir faire face même aux scénarios les plus négatifs concernant l’évolution du Covid-19 dans les prochains mois » explique Julie Walbaum, la directrice générale de Maisons du Monde.

A LIRE>>> Coronavirus : le seuil des 100 milliards d’euros de demandes atteint pour les prêts garantis par l’Etat

Les marchés ont apprécié la nouvelle, le titre s’adjugeant plus de 3% lors des premiers échanges, le vendredi 5 mai.

Sur le même thème

bourse marchés financiers

Réactions et commentaires

Sur la même thématique