Les assemblées générales des actionnaires ont été très suivies sur Internet

La crise liée à la pandémie de coronavirus a été au cœur des Assemblées générales en 2020, tant dans leur déroulement que dans les questions des actionnaires, qui ont massivement suivi les assemblées en ligne, selon un bilan publié par l’Hebdo des AG.

Le Covid 19 a occupé près de 15% du temps des assemblées générales des entreprises du CAC 40 et du Next 80 (qui rassemble les 80 valeurs les plus négociées du marché parisien), tout en concentrant plus de 20% des questions des actionnaires.

« Les assemblées annuelles 2020 sont la tribune d’où les dirigeants des sociétés ont donné le signal du redémarrage », commente l’étude, notant que contrairement aux années précédentes, « l’année écoulée a pris très peu de place » dans le déroulement des AG.

Outre le Covid, les engagements sociaux et environnementaux ont pris plus de place dans les discussions. Dix nouvelles sociétés cotées ont inscrit une « raison d’être » dans leur statut, ce qui monte le total à 12 depuis l’ouverture de cette possibilité offerte par la loi Pacte. Ces « raisons d’être » ont toutes été approuvées à plus de 99%.

La responsabilité sociale et environnementale (RSE) a fait l’objet d’un exposé similaire à l’année précédente, mais elle a concerné près du quart du temps des questions des actionnaires pour le CAC40 et le Next 80, contre 12% pour le CAC 40 et 5% pour le Next 80 en 2019.

Une plus forte contestation

Les Assemblées ont été tenues à huis clos, mais étaient accessibles sur internet. L’audience de leurs diffusions en webcast a été multipliée par quatre par rapport à l’affluence physique de 2019.

« 52% des sociétés ont organisé une retransmission vidéo ou audio en direct, avec la possibilité d’envoyer des questions par mail jusqu’à la veille. Une vingtaine de sociétés ont organisé des séances de questions-réponses en direct », précise l’étude, qui estime que « la technologie a redynamisé le dialogue actionnarial ».

A LIRE>>> Worldline compte toujours acquérir Ingenico au troisième trimestre

Ainsi, le nombre de questions par assemblée pour les entreprises du CAC 40 s’est élevé à 41, contre 13 en 2019.

La participation est allée de pair avec une plus grande contestation : le nombre de résolutions votées avec moins de 80% d’approbation est plus élevé qu’en 2019 (de 38 à 80 pour le Next80).

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Coronavirus: 88 jours de travail suffisent pour bénéficier du chômage

Depuis le 1er août, la durée d’affiliation minimale requise pour avoir droit à l’allocation chômage passe de 130 à 88…

07/08/2020 16:57

Economie: un déficit commercial record pour la France en juin

Selon les statistiques publiées vendredi 7 août par les Douanes, le déficit commercial français s’est creusé à 7,96 milliards d’euros…

07/08/2020 16:32

Automobile: les réparations coûtent 10% plus cher qu’en 2019

Malgré la diminution de certains tarifs, faire réparer son automobile coûte en moyenne 10% plus cher en 2020 qu’en 2019.

07/08/2020 14:32

Construction: des études géotechniques mieux définies

La réalisation d'études de sol est obligatoire en cas de vente de terrain pour la construction de maisons en zones…

07/08/2020 13:53

Copropriété: les charges ont bondi de 70% en vingt ans

Plus 2% entre 2018 et 2019 mais surtout plus 70% au cours des deux dernières décennies. Pourquoi les charges de…

07/08/2020 12:20

Impôts 2020: vous avez jusqu’au 15 décembre pour corriger votre déclaration

L’application « correction en ligne » est ouverte. Accessible depuis votre espace personnel, elle vous permet de corriger une erreur…

07/08/2020 10:28