Se connecter S’abonner

Economie: Bercy maintient la baisse de l’impôt sur les sociétés

Votée en 2019, la baisse de l'impôt sur les sociétés pour 2021 et 2022 est toujours d’actualité. Elle s’ajoutera à celle des impôts de production annoncée mi-juillet.

entreprises
Crédit: iStock.

Deux baisses d’impôts. Voilà de quoi mettre un peu de baume au cœur des entrepreneurs. En plus de la baisse des impôts de production annoncée mi-juillet, Bercy a confirmé que la baisse de l’impôt sur les sociétés, prévue dans le cadre du projet de loi de finances pour 2020, allait devenir concrète. Selon Les Echos, les entreprises ont été informées de cette décision à la fin du mois de juillet.

« Effectivement la baisse sera respectée. Nous ne souhaitons pas de hausse d’impôts ou remettre en cause des baisses d’impôts déjà prévues dans les projets de loi de finances précédents », a expliqué Bercy au quotidien. Se référant aux propos tenus par plusieurs sources, le quotidien croit savoir que la mesure coûtera moins cher à l’Etat, en raison de la crise économique, selon plusieurs sources.

25% en 2022

Promise durant la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron en 2017, cette baisse de l’impôt sur les sociétés a déjà été reportée deux fois. En 2019, la réduction avait été annulée pour les grandes entreprises. Bénéficiaires depuis cette année, elles profitent cependant d’une baisse de 33,5% à 31%.

A LIRE >> Economie: la baisse des impôts de production ne profite pas aux petites entreprises

Pour ce qui est de l’avenir, le gouvernement semble prêt à respecter les engagements pris avant la crise sanitaire. Le projet de loi de finances 2020 voté l’an dernier prévoit deux étapes : en 2021, le taux d’impôt sur les sociétés sera ramené de 28% à 26,5% pour les entreprises réalisant moins de 250 millions d’euros de chiffre d’affaires. Celles situées au-dessus de ce seuil bénéficieront d’un taux 27,5%, contre 31% actuellement. Et en 2022, la baisse devrait se poursuivre avec un taux d’imposition de 25% pour toutes les entreprises.