Se connecter S’abonner

Qui empoche les plus gros dividendes du CAC 40 ?

Malgré la pandémie de coronavirus, certains heureux actionnaires des grands groupes du CAC 40 vont toucher des millions d’euros au titre des dividendes 2021. Voici la liste des plus gros investisseurs.

PER
Crédit: iStock.

Les groupes du CAC 40 vont verser cette année 51 milliards d’euros à leurs actionnaires, en hausse de 22% selon une note de l’Observatoire des multinationales. Le site dresse la liste des principaux bénéficiaires de cette manne financière. Sans surprise, le gestionnaire d’actifs Blackrock, qui est présent au capital de la quasi-totalité des grandes entreprises françaises, arrive en tête avec 1,7 milliard d’euros. Faisant le parallèle avec la crise sanitaire et les manques criants de moyens durant la période, la note pointe que la somme touchée par Blackrock équivaut à la rémunération d’environ 35.000 soignants sur un an ou aurait permis de financer l’hospitalisation en réanimation de près de 33.000 personnes victimes du Covid 19.

Le second grand bénéficiaire est l’Etat par le biais de ses différents bras armés financiers (BPI France, Caisse des dépôts…). Viennent ensuite les grandes familles dont Bernard Arnault, Bolloré, Bettencourt, Hermès… Au total, tous empochent de confortables gains à plusieurs millions d’euros, voire pour certains au-delà du milliard.

Les plus gros bénéficiaires des dividendes du CAC 40

Blackrock1 684,6 millions €
État français1 631, 5 millions €
Groupe Arnault1 465,6 millions €
Groupe Bolloré759 millions €
Famille Bettencourt750,2 millions €
Nestlé524,7 millions €
L’Oréal452,5 millions €
Famille Hermès436,5 millions €
Famille Pinault401,2 millions €
L. Del Vecchio364,4 millions €
Massachusetts Financial Services341 millions €
Source : L’Observatoire des Multinationales

Pour l’Observatoire, cette générosité pose question alors que les bénéfices encaissés l’an dernier étaient en chute de 55 % par rapport à 2019, à 36,9 milliards d’euros. Pour rappel, les dividendes 2021 sont basés sur l’exercice 2020. Certains groupes vont rémunérer leurs actionnaires quand bien même ils affichent des pertes comme Engie ou Total.

Les plus forts taux de distribution du CAC 40

Essilor Luxottica1336,47 %
Pernod Ricard530,52 %
Veolia455,29 %
Saint-Gobain299,06 %
Vivendi195,02 %
Ensemble du CAC 40138,13 %
Vinci119,89 %
Axa117,47 %
Engie-84,05 %
Total -105,15 %
Société Générale-180,97 %
Source : L’Observatoire des Multinationales

Surtout, les grandes entreprises continuent de toucher des aides publiques (plan de relance, prêts garantis…), auxquelles devraient bientôt s’ajouter les sommes provenant du plan de relance européen. Les auteurs soulignent notamment que certaines subventions publiques comme le programme d’achats d’obligations des banques centrales étaient destinées à renforcer la trésorerie des grands groupes afin de les aider à passer la crise. Or, ces derniers vont reverser 140 % de leurs profits annuels à leurs actionnaires, soit 40 % de leur trésorerie.