Se connecter S’abonner

Fintechs : Trade Republic lève 900 millions de dollars

La levée de fonds a été menée par Sequoia, aux côtés de nouveaux investisseurs tels que TCV et Thrive Capital et de ses investisseurs historiques Accel, Founders Fund, Creandum et Project A.

Bourse

Le courtier en ligne allemand Trade Republic annonce une levée de fonds de 900 millions de dollars, menée par Sequoia, aux côtés de nouveaux investisseurs tels que TCV et Thrive Capital et de ses investisseurs historiques Accel, Founders Fund, Creandum et Project A.

« Avec une valorisation de plus de 5 milliards de dollars, Trade Republic devient l’une des principales fintechs à capitaux privés d’Europe. Forte de cet investissement, Trade Republic souhaite offrir à des millions d’Européens la possibilité de faire travailler leur argent simplement, rapidement et sans frais cachés », est-il indiqué dans un communiqué.

Versements programmés

L’offre de Trade Republic comprend notamment des plans d’investissement programmé qui permettent aux épargnants d’investir de manière régulière, « automatique et sans aucun frais ». Le courtier est déjà pionnier en Allemagne sur ce type de plans d’investissement à long terme.

« Chez Trade Republic nous sommes convaincus que tout le monde devrait pouvoir bénéficier de la croissance économique. Il faut, pour permettre cela, une plateforme d’épargne et d’investissement accessible à tous », explique Christian Hecker, cofondateur de Trade Republic.

En plus d’une tarification forfaitaire d’un euro par ordre ponctuel sur actions et ETF, Trade Republic a récemment ajouté à son offre d’investissement les crypto-monnaies, diversifiant encore un peu plus les solutions offertes à ses clients pour adapter leur épargne à la nouvelle donne macroéconomique. Trade Republic, fort de plus de 400 collaborateurs, a lancé son offre en France le 26 janvier 2021.