Marchés financiers

Pour rassurer des marchés inquiets de la baisse des anticipations d’inflation, loin de son objectif annuel, le patron de la Banque centrale européenne Mario Draghi a ressorti sa formule choc de 2013 pour défendre l’euro. Cette volonté farouche dope les marchés et même les banques qui n’ont rien à y gagner bien au contraire.

par Vincent Bussière

Les + consultés