Finances

L’opérateur du Loto et de divers jeux de hasard sera privatisé avant les aéroports (ADP). Une introduction en Bourse se profile pour l’automne. Si après l’opération l’Etat percevra moins de dividendes, il n’abandonnera pas les milliards de prélèvements fiscaux et sociaux que la FDJ lui reverse. Reste à savoir si l’investisseur individuel ferait une affaire.

par Vincent Bussière

Les + consultés