Assurance vie : une nouvelle offre de finance durable émerge

Constatant un intérêt de plus en plus marqué des épargnants envers des placements responsables, certains assureurs commencent à verdir leur contrat d’assurance vie. C’est le cas d’Aviva qui lance dès le 15 avril, Aviva Solutions Durables. Décryptage.

Aviva vient d’annoncer le lancement le 15 avril prochain d’Aviva Vie Solutions Durables. Crédit : Istock

Le marché de l’assurance vie entame sa mue verte ! Les épargnants vont en effet bientôt pouvoir accéder à une offre élargie d’investissement socialement responsable (ISR), c’est-à-dire qui vise des placements pas seulement performants sur le plan financier mais aussi vertueux en matière de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). C’est en tout cas la volonté du gouvernement qui à travers la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), toujours en cours d’examen, va imposer aux assureurs de proposer dans leurs contrats d’assurance vie au moins une unité de compte ISR dès 2020. Si quelques acteurs n’ont pas attendu cette initiative réglementaire et proposent déjà des produits verts ou responsables dans leur offre (Axa avec Perspectiv’ESG ou encore la gestion pilotée ESG chez Agipi…), certains assureurs veulent aller beaucoup plus loin dans leur démarche. C’est le cas d’Aviva qui vient d’ores et déjà d’annoncer le lancement le 15 avril prochain, d’Aviva Vie Solutions Durables. «  Nous allons proposer l’offre d’investissement durable la plus complète du marché de l’assurance vie », s’est félicité Arthur Chabrol, directeur général délégué d’Aviva France lors d’une conférence de presse. 

Un mandat de gestion durable

Concrètement, la filiale de la compagnie britannique va permettre à tous ses clients ayant souscrit à un contrat d’assurance vie via ses agents généraux ou sur Internet (exception faite de l’Afer), et qui est toujours en cours de commercialisation, d’accéder à une gamme de 25 fonds gérés avec des critères ESG. Parmi eux, 13 ont obtenu le label public ISR et 5 sont en cours de labellisation (voir détail dans tableau). De plus, 12 seront seulement accessibles en gestion libre, mais  l’ensemble de la gamme sera diffusé dans la gestion sous mandat. L’assureur a en effet décidé d’accompagner ses clients ne souhaitant pas s’occuper eux même de leur allocation en leur proposant les services de gestion financière d’Aviva Investors France. Le gestionnaire déclinera ce mandat en trois profils de risque : prudent, équilibré et dynamique. Autre caractéristique de la nouvelle solution d’Aviva : sa tarification reste inchangée par rapport à sa gamme traditionnelle pour laquelle la gestion sous mandat supporte un surcoût d’environ 0,10%.

Des fonds thématiques

Reste à savoir si les performances seront au rendez-vous. Sur le plan financier, certains fonds ont déjà fait leur preuve par le passé (comme BNY Mellon Global Real Return ou encore Pictet-European Sustainable Equities), mais la plupart sont des nouveaux produits ou en cours de transformation de leur gestion avec une optique ISR. Difficile donc de se prononcer pour le moment. Sur le plan extra-financier, Aviva va proposer des fonds gérés selon le principe du « best in class », cela signifie que les gérants sélectionnent dans chaque secteur d’activité les sociétés les plus vertueuses en matière d’ESG. Une stratégie peu poussée dans l’univers de la finance responsable, mais qui est contrebalancée par des approches plus spécifiques avec la possibilité d’investir dans des fonds thématiques (eau, énergies propres…) ou à impact, avec Aviva La Fabrique Impact ISR qui est en cours d’agrément. Ce dernier consacre 90% de son allocation sur les petites et moyennes valeurs françaises créatrices d’emploi et les 10 % restants à financer les entreprises d’utilité sociale et environnementale. Des promesses donc séduisantes sur le papier.

Un fonds en euros ISR en projet

Et surtout dans l’air du temps. A l’instar des dernières statiques publiées par GFK en juin dernier où 88% des particuliers jugeaient important que leur épargne soit investie dans un produit financier respectueux des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, Aviva anticipe un réel essor de l’ISR dans l’industrie.  «Notre offre va rapidement être copiée par la concurrence », a ajouté Arthur Chabrol. L’assureur n’entend donc pas s’arrêter là et compte créer à la fin de l’année un fonds en euros ISR ainsi que des produits structurés ou immobilier responsables pour continuer à se démarquer.

Sur le même thème

placements 2019 Taux assurance vie 2018

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique