Réductions et crédits d’impôt: une nouvelle fonctionnalité permet de gérer l’avance versée en janvier

Pour éviter les trop-perçus, l’administration fiscale a mis en place un outil pour moduler l’acompte versé en janvier pour les crédits d’impôts. Les contribuables ont jusqu’au 5 décembre pour l’utiliser.

En janvier, le fisc va verser un acompte pour les crédits d'impôt de 60%. Crédit: Istock

Il y a une petite nouveauté, dans votre espace personnel impots.gouv.fr. Dans l’onglet « gérer mon prélèvement à la source », est apparu un nouveau bouton « gérer vos avances de réductions et crédits d’impôt ». Il s’agit d’une fonctionnalité qui permet de moduler à l’avance ce que le fisc va vous verser en janvier 2020. Le service est actif du 17 octobre au 5 décembre 2019.

Boursier.com prend pour exemple les bénéficiaires d’un crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile ou encore les bénéficiaires d’une réduction d’impôt pour dépenses de dépendance. Ces contribuables ont reçu un remboursement de 60% en janvier 2019 et le reste (s’ils étaient toujours bénéficiaires du dispositif, sinon il s’agit d’une créance envers le fisc) en juillet. Dans le cas d’un remboursement, son montant a été calculé par rapport aux revenus et aux sommes engagées en 2018. Par contre l’acompte de janvier était calculé sur les chiffres 2017.

A LIRE >>> La suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages en 2020, 100% en 2023 validée

Coller au plus près des sommes engagées

L’outil mis en place permet de verser en janvier 2020 un acompte au plus près des sommes qui ont été réellement engagées, sommes qui vont pouvoir donc être renseignées dans ce dispositif « gérer vos avances de réductions et crédits d’impôt ». Si le contribuable n’intervient pas, le fisc prendra en compte les éléments de 2018 pour verser (ou non) un acompte de 60%. Une somme qui là encore devra peut-être être remboursée si vous ne pouvez plus bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt auquel vous aviez droit encore en 2018, parce que votre foyer a changé par exemple.

A LIRE >>> Budget 2020: 72% des ménages gagneront en pouvoir d’achat

Enfin, le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et la réduction d’impôt pour ceux qui souscrivent au capital d’une PME (18% du montant investi) ne sont pas concernés par cette nouvelle fonctionnalité, puisqu’ils ne perçoivent pas un acompte en janvier mais bien un remboursement intégral fin juillet sur la base de la déclaration des revenus, où sont renseignées les dépenses engagées.

Sur le même thème

Impôt sur le revenu Impôts prélèvement à la source

Réactions et commentaires

Sur la même thématique