Vos parents peuvent vous forcer à financer leur maison de retraite et il est difficile de s’y soustraire

N’ayant qu’une faible retraite, vos parents prétendent que vous devez leur verser une pension afin de payer leur résidence pour personne âgée. Sont-ils dans leur bon droit ? 

L’obligation alimentaire des articles 205 et suivants du Code civil joue au profit des descendants et des ascendants. Crédit: iStock.

L’obligation alimentaire des articles 205 et suivants du Code civil joue au profit des descendants et des ascendants. Les enfants et petits-enfants sont tenus d’entretenir leurs parents et grands-parents si ces derniers n’ont pas les moyens de faire face aux dépenses de la vie courante.

Il n’est donc pas rare de voir des parents saisir la justice afin de forcer leurs fils et filles à financer la maison de retraite dans laquelle, compte tenu de leur état de santé, ils doivent résider.

A LIRE >>> Maison de retraite: un comparateur en ligne pour bien choisir son établissement

La contribution est fixée en fonction des besoins du parent demandeur, déduction faite de ses différentes ressources, et répartie entre chaque enfant selon leurs capacités contributives (revenus, patrimoine).

Très difficile d’y échapper

Il est très difficile d’échapper à cette obligation. Toutefois les juges écartent l’obligation alimentaire en cas « d’ingratitude du parent demandeur ». Par ingratitude, il faut comprendre un comportement qui n’est pas celui que l’on peut attendre d’un père ou d’une mère à l’égard de ses enfants.

Plusieurs décisions de justice ont débouté de leur demande de pension des parents qui n’ont jamais eu de relations suivies avec leurs enfants. Ainsi d’une mère qui, après avoir abandonné le domicile conjugal pour suivre son amant, n’a jamais repris contact avec ses enfants élevés par leur seul père, si ce n’est pour exiger d’eux une pension. Ou d’une grand-mère qui, après le décès prématuré des parents de ses petits-enfants, s’est contentée de les placer en internat le plus loin possible de chez elle sans jamais leur rendre visite ou les prendre pendant les week-ends et les vacances.

Sur le même thème

droits de succession succession Transmission patrimoine

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique