Un époux peut supprimer le logement familial après sa mort

L’existence du logement familial n’est protégée contre les décisions unilatérales d’un époux que durant le mariage. Cela signifie, selon la Cour de cassation (Cass. Civ 1, 22.5.2019, N 18-16.666), qu’un époux ne peut pas s’opposer à ce que l’autre organise, sans son consentement, le devenir de ce bien après sa mort puisque, du fait du décès, il n’y aura plus de mariage.

La question opposait une veuve à ses beaux-enfants. Leur père leur avait donné, de son vivant, sa part de l’appartement dans lequel il vivait avec sa seconde épouse, tout en conservant jusqu’à sa mort l’usufruit, c’est-à-dire notamment le droit d’utiliser les lieux.

A LIRE >>> Droits de succession : 6 techniques à mettre en place pour être moins taxé

Le non consentement de l’autre ne compte pas

Après son décès, les beaux-enfants devenus pleinement propriétaires de la part de leur père, demandaient le départ de leur belle-mère.

La donation était nulle, disait la belle-mère, car lorsqu’elle a été faite, elle portait sur le logement familial et a été consentie unilatéralement par un seul des époux, sans le consentement de l’autre.

A LIRE >>> Pension de réversion : 4 points qu’il faudra trancher lors de la réforme des retraites

La justice lui a donné tort. La donation aurait été nulle si elle avait eu des effets immédiats sur le logement familial. Mais cette fois, les effets de la donation ne sont entrés en vigueur qu’après la dissolution du mariage par le décès du mari. Le logement familial a donc bien été respecté « durant le mariage », comme le veut le code civil.

La Cour a donc donné raison aux beaux-enfants: le régime de protection du logement familial pendant la durée du mariage n’empêche pas chaque conjoint de disposer librement de ce bien par testament ou par une donation qui n’aura d’effet qu’après sa mort.

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Articles récents

Les réformes ont davantage amélioré le niveau de vie des ménages aisés en 2018

Les effets sont toutefois assez contrastés selon les profils des ménages note l’étude de l’Insee.

20/11/2019 21:38

La loi française sur les locations Airbnb devant la justice européenne

La ville de Paris et deux propriétaires ayant loué leur habitation via des plateformes en ligne de type Airbnb se…

20/11/2019 20:05

Privatisation FDJ: le prix de l’action fixé à 19,50 euros pour les particuliers

Le prix de l'action FdJ a finalement été fixé dans le haut de la fourchette initiale.

20/11/2019 19:00

Primes, budget, dette…: les principales mesures du plan hôpital

Le gouvernement vient d’annoncer plusieurs annonces pour redonner "oxygène" et "attractivité" à l'hôpital après 8 mois de grève aux urgences.…

20/11/2019 18:14

On connait le prix de l’action FDJ et la cotation de ce jeudi s’annonce prometteuse

L'action FDJ se sera arrachée lors de la période de souscription qui a pris fin mardi soir à 20h. S’exprimant…

20/11/2019 18:01

Pour la BCE, la stabilité financière est menacée par les taux bas

Les taux faibles augmentent la "prise de risque" note la Banque centrale européenne.

20/11/2019 17:23