Retraite au Portugal : quel droit s’applique aux héritiers restés en France ?

Selon l’article 21, paragraphe 1 du règlement européen 650/2012, la loi applicable à l’ensemble de la succession sera celle du pays dans lequel le défunt avait sa résidence habituelle au moment du décès.

L’article 22 du même règlement prévoit la possibilité pour vos parents de choisir la loi de leur nationalité. Ce choix doit impérativement être formulé de façon expresse dans une déclaration revêtant la même forme qu’une « disposition à cause de mort ».

A LIRE >>> Le Portugal, indétrônable eldorado pour les retraités français

Il convient donc de prendre contact avec un notaire portugais ou français pour lui demander de rédiger une telle disposition qui peut également, à notre sens, figurer dans un testament.

Toute la succession concernée

La loi ainsi désignée s’applique à toute la succession, de son ouverture au partage. Elle régit la vocation successorale des bénéficiaires, la détermination de leurs parts respectives, les charges, les droits du conjoint survivant, la réserve héréditaire et la quotité disponible, le rapport des donations et les modalités de partage successoral.

A LIRE >>> Pour toucher leur pension, les retraités installés à l’étranger doivent prouver chaque année qu’ils ne sont pas morts… Cette tâche fastidieuse va être facilitée

En revanche, le traitement fiscal ne répond pas à ce choix entre loi de la résidence habituelle et celle de la nationalité. Il sera soumis à la fois au droit portugais et français.

Ainsi, concernant la France, sera appliqué l’article 750 ter du Code général des impôts selon lequel tous les biens d’un défunt domicilié à l’étranger, qu’ils soient situés en France ou en dehors, sont imposables en France dès lors que les héritiers sont domiciliés sur le territoire français. Le Portugal, quant à lui, ne taxe pas les successions entre époux et en ligne directe.

Robin Massonnaud

Partager
Publié par
Robin Massonnaud

Articles récents

Retraites: pour le Premier ministre, « il faut dire aux Français clairement, tranquillement, que nous allons travailler plus longtemps »

Le Premier ministre veut consulter à nouveau les partenaires sociaux sur la réforme des retraites, malgré les menaces de grève…

21/11/2019 14:42

Tabac: d’ici 2025, les cigarettes seront aussi chères en Corse que sur le continent

C’est la fin d’un avantage fiscal accordé aux Corses en raison de l’insularité par… Napoléon Ier, par un décret de…

21/11/2019 13:55

Banque: une arnaque par SMS qui peut vider votre compte

En cliquant sur un lien frauduleux se trouvant dans un SMS, un hacker peut prendre possession de votre compte bancaire…

21/11/2019 11:18

La Bourse de Paris en baisse à cause du commerce, la FdJ star du jour

Le marché parisien reste sur la défensive toujours en raison des tensions sino-américaines. La FdJ fait quant à elle une…

21/11/2019 11:10

Assurance auto: avec la parité, les femmes payent plus cher leurs contrats

La fin de la discrimination entre les femmes et les hommes en matière d’assurance auto a conduit les femmes à…

21/11/2019 10:28

Bourse : ça banque illico pour la Française des Jeux

Première cotation en fanfare pour l'action FdJ à la Bourse de Paris, avec +15% par rapport au prix d'introduction.

21/11/2019 10:03